Archives du mot-clé 2 de 5

komodo

Les Komodo savourent leur 1ere victoire

Ce dimanche avait lieu un match de sang froid au Venemous Stadium!

Ont as pus assister que deux équipes de sang froid dans le même Stadium ne fesait pas bon ménage! Il ya pas eu une émeute…mais bien deux émeutes durant la rencontre dans un stade survolté!

La 1ere mi-temps les Sauriens ont décidé de botter le ballon au Komodo! N’en fallait pas plus au Komodo pour inscrire le touché en moins de 3 tours! Inscrit par nul autre que Takal… Après les Sauriens prenaient possession du ballon. Et BOOM! Une boule de feu tomba parfaitement sur les joueurs des Komodo..ce qui fit un autoroute pour les Sauriens pour aller inscrire à leur tour un touché!

La 2e demi fût l’histoire des Komodo qui ont contrôlé la 2e demi pour s’assurer de la victoire!

À noter que Sorshen as mis sont 1er joueur six pieds sous terre durant la rencontre!

Et que Takal as accentué sont avance sur M.A Lachance avec ses 221 pts d’expérience!

Le jeu des champions de la Noire n’est pas encore au point au yeux du coach..mais il ya de l’amélioration de match en match! Rien pour rassurer les prochains adversaires!

avaries-vanier-3

Ordures Québec Vol. 1

Bonjour chers lecteurs et lectrices de cette publication vidange.

Aujourd’hui nous avons le bonheur de vous annoncer que nous sommes officiellement devenu le média des Avariés de Vanier.   C’est avec joie et puanteur que Joe la Canne a rencontré Bilbon The Dark pour ce premier article.

Joe:  Bonjour M. The Dark.   Que pouvez-vous nous dire de votre nouvelle acquisition?

Bilbon:  Je peux pas dire que je suis heureux d ‘avoir acquis de tels joueurs qui ne connaissent pas la propreté et encore moins le savon désinfectant.  Mais ils semblent efficace sur le terrain et c’est tout ce qui compte pour moi.

Joe:  Votre équipe a joué deux matchs à date.   Une victoire et une nulle sans grand succès.   Que pensez-vous de cela?

Bilbon:  Ouin je te trouve un peu baveux… sans faire de jeu de mots.   Disons que le premier match me laissa voir de belles choses.  2 beaux touchés de Malark et 3 sorties dont le cou brisé de Nesh et le genou déboîté de Koccyx.  Le second match m’a donné le goût de vomir.  Ça puait tellement que j’ai dû avoir recours à mon oxygène dans ma loge.  Une nulle… mais que dire de tout l’argent investi dans Max Écarlate qui en commençant le match, à la première action s’est enfargé dans sa tronçonneuse… pis une deuxième fois quelques minutes plus tard et encore une troisième fois…

Joe:  Vous ne pouvez pas dire que vous êtes pas chanceux… malgré ces difficultés, il ne s’est pas blessé une fois.

Bilbon:  Effectivement, mais cela ne fait pas gagner des matchs 3 turn over en une demie.   De plus notre gros Shy-Sty ne semblait pas trop savoir quoi faire sur le terrain.  ( 4 jets de gros débile manqué dans le match).   Cependant, nous avons eu la chance de voir la tronçonneuse de Max taillader le gros Kroxigor et le sortir pour la deuxième demie.   Il est pas encore mort, mais il doit commencer à avoir peur.

Joe:   En terminant est-ce que sa tête est toujours mise à prix?

Bilbon:   Oh que oui il y a une prime de match au joueur qui le tuera!

 

Voilà un entrevue comme je les aime.   Les Avariés se préparent à recevoir une troupe de naines qui vont compétitionner avec les odeurs du Centre Immondice.  On se dit à la semaine prochaine.

buzz-hsc

Le Buzz : Le pouvoir des amateurs

« En étant de totals igno’ants du blood bowl, les amateu’s sont souvent les plus innovateu’s, dédiés, talentueux et ent’ep’eneu’s. »

Cette découverte est venue au coach Hum dans un moment d’absence totale d’esprit. En vérité, nombre de découvertes sont réalisées par des amateurs. Par exemple, le coach Hum cultive passionnément des snotlings afin de mener des expérimentations. Il a démontré que quand un snotling jaune et un snotling vert étaient fusionnés ensemble, il en résultait une bouillie jaune et que les autres snotlings tournaient au vert dans un ratio de 1:3. Depuis, coach Hum attribue les qualificatifs « récessifs » et « dominants » à ses snotlings.

Rejeté par les professionnels du blood bowl, le Buzz s’est donné comme mission de rejeter les professionnels du blood bowl. Formée d’ogres autodidactes ignorants des statistiques, l’équipe offre une vision du jeu alternative impossible à qualifier par les professionnels. Leur monde est abstrait plutôt que concret… et extrêmement ancré dans la physique.

Un choc cruel

Un Choc Cruel

Synopsis:
Sur le champ de bataille, les Spartiates étaient reconnus comme étant les meilleurs combattants de la Grèce antique. Ces hommes étaient de véritable engin de guerre, aux services de leurs patries avec au dessus d’eux les mythiques dieux de l’Olympe! On dit que l’un  de ces hommes en valaient cent! Leurs adversaires étaient aussi vaillants qu’eux, mais le coach Austère Astaire va faire face à une menace plus cruelle et plus sournoise. Le choc sera-t-il cruel pour ces troupes?

Le Pamphlet de Champlain est fier de vous présenter la toute première représentation de l’Équipe des Mascarades de Champlain: Un Choc Cruel! Cette représentation pour un soir seulement, le lundi 9 octobre 19h30 au Théâtre Imaginarium. Ce spectacle mettra en vedette les Mascarades de Champlain contre l’Aspartant de Québec! Sous la direction du coach Le Dramaturge, les Mascarades de Champlain nous ferons vivre des  émotions fortes sur le pitch! On peut facilement vous trouvez 300 bonnes raisons de voir ce match!

Distribution:
Le Dramaturge: Commandant en chef des forces obscures
Les Mascarades: Forces Obscures rampante sur le champ de bataille
Austère Astaire: Grand Général en chef des forces Spartiates
L’Aspartant: Forces Spartiates qui seront confrontés à une force obscure

demons

Les Démons font des ravages!

Les 2 équipes championnes de la saison précédente croisaient  le fer pour ouvrir la saison IX. Tout comme dans le match Barbus vs Hogs, une des 2 équipes domina physiquement. Malgré les 6 sorties des Démons, le match se conclut sans gagnant (1-1). La seule sortie du Komodo survint au sifflet final.

Tyrrion  ouvrit le match avec un botté le long de la ligne de touche. Takal remit le ballon à ses fans par erreur et ceux-ci le firent payer en lançant le ballon en plein centre de la mêlée. Les Démons encerclèrent la balle, mais n’osèrent pas y toucher. Conquati fut plaqué sur le ballon qui rebondit directement entre les griffes de Korliss Jr. Dakini le plaqua aussi tôt. Pendant ce temps, Frank Tannantinno fractura le bras de Sorshen qui prendra du temps à s’en remettre. Le ballon se promena de démons en démons, mais aucun ne saisit sa chance. Takal, après d’éblouissantes esquives , prit le ballon. Gargoule le sonna. Au tour de Tenqli! Cette fois-ci, Will Smith s’occupa du blitz et sortit Tenqli de la rencontre. Encore une fois, Takal bondit de nulle part, pris la balle et sprinta jusqu’au bout.

Les Démons croyait avoir assez de temps pour marquer. Dès le départ, Touthankhamon détruisit le pauvre Ta’Gor Jr qui effectuait ses débuts dans la ligue. Dobby Doom ralentit l’offensive en ratant la prise de balle. Le Komodo se rapprocha du ballon. Cette fois-ci, Dobby pris le contrôle et transmis la balle à Chuck. Le sorcier des Démons frappa! Accompagné de Dakini, Chuck fonça dans la brèche. Les Skinks créèrent un écran que Chuck ne put enfoncé.

Tirant de l’arrière au score, les Démons se devaient de capitaliser sur leur surnombre. Le Komodo tenta l’ouverture en blitz. Les Démons étaient prêt à l’absorber. Le Komodo assailla la cage démoniaque, mais l’absence de Sorshen se faisait sentir. Dobby Doom réussit à s’extirper d’une situation épineuse qui pris tous les Saurus hors position. Chuck propulsait les Skink sans défense dans la foule les uns après les autres. Spore Takus voulut leur venir en aide, mais Rita Marga le ramena sur terre avec des tacles parfaitement executés. Cette fois-ci aucun écran ne put stopper les Démons. Certains fans se mirent à huer les morts-vivants qui tuèrent le chrono plutôt que de jouer la victoire. Chap Peure, cloué au banc, aurait osé critiquer son coach.

Malgré sa mort, Tagor Jr fut nommé le joueur du match des Démons! En réaction aux commentaires venimeux de Chap Peure, la direction des Démons aurait promptement congédier ce zombie renégat pour le remplacer par le lézard. Grâce au match nul, les Démons s’emparent de la tête et espèrent la conserver pour longtemps.

Bonne saison!

Une première saison plutôt calme

charcutiers

Les championnats de fin de saison battent (c’est le cas de le dire) leur plein et les saisons des non qualifiés ou des organisations dans le warp sont choses du passé.

Durant cette dernière conférence de presse des Charcutiers du Sacré-Cœur, on sentait que l’heure était au bilan pour le coach en chef Constant Boucher. « Ce fut une première saison intéressante pour mon équipe. Malgré notre faible nombre de parties, nous avons réussi à casser les couilles des coachs adverses. C’est une belle réussite! »

En effet, l’équipe naine du chaos n’a vu le gazon que six fois durant la saison VIII, mais ses statistiques ne sont pas si mauvaises, notamment sur les sorties. Une moyenne de 3 sorties infligées par match contre une moyenne de seulement 0.67 blessures subies par partie. Sans être impressionnantes, ces moyennes démontrent une efficacité indéniable.

Par contre, les choses se gâtent lorsqu’on regarde les touchés pour et les touchés contre… « Ce (les statistiques sur les touchés) n’est pas si important pour une équipe dans le warp comme nous » de répliquer le meneur de l’équipe. « C’est sûr que j’aimerais que ce soit mieux, mais au final, je suis quand même satisfait de mes gars. »

Une réussite qui rend fier le coach? Le repêchage qui a été au-delà des attentes de l’organisation nous dit-il. « Nous nous sommes bien débrouillés pour avoir de bonnes positions dans les choix et au final, nous avons des gars de qualité qui forment notre club école. » De l’avis des experts, toutes les équipes aiment avoir une belle profondeur. Une hécatombe de joueurs blessés est si vite arrivée dans un sport comme le Blood Bowl.

Lorsque le Bières et plaisir a demandé si l’équipe demeurait dans le warp pour la saison prochaine, Constant Boucher nous a affirmé que oui, préférant y aller tranquillement pour une saison encore.

Sorcier assassin, Défi relevé!

demons-83Pour leur dernier défi de l’année, les Démons se farcirent les Ti-Casques. Un départ en lion fut la clé du succès pour la défense. L’attaque vida ensuite le terrain réalisant une offensive sans bavure.

Une foule de 34 000 personnes s’était réuni pour assister à cet avant-goût des séries. Atila Lehun brillait par son absence. Les fans remédièrent à la situation en lançant un énorme rocher à Frowin. Il tenta d’éviter le projectile, mais la pierre devina son geste et le suivit, clairement décidée à prendre la vie du trois-quart. Les Ti-Casques foncèrent sur les piliers des Démons déclenchant un bain de sang. Malheureusement, les morts ne saignent pas! Après quelques minutes, les vikings étaient retranché sur un flanc. La boule de feu démoniaque fracassa les rangs des vivants. Grim fut le plus gravement touché. Une fois l’incendie éteint, les assureurs de l’équipe le déclarèrent perte totale. Gustav tenait toujours debout, ballon sous le bras. Les chances de marquer était nulle. Il remit la balle à Roderick qui la catapulta dans une région du terrain inhabitée.

À la mi-temps, les Ti-Casques étaient déjà à court d’homme. Rupert Crakos envisagea l’abandon, mais réalisa l’opportunité de réaliser la séquence défensive la plus improbable de l’année. Un botté directement dans la foule et une blessure à Ragnar Poilu mirent rapidement fin aux espoirs défensifs nordiques. Malgré cela, les blitzeurs écrasèrent à répétition les revenants et les goules soudainement délaissé par leur coach. Avec 2 minutes à jouer, Dobby Doom franchit paisiblement la zone des buts. Roderick tenta un sprint désespéré contournant les Démons, mais Goulaga lui fit visiter le sol. Trop peu trop tard. Les Démons l’emportèrent 1-0.

Scotty était bien fier de ces joueurs. La violence aura été au rendez-vous avec 6 sorties pour les Démons qui en ont quand même subi 4. Après une enquête rapide (merci aux reprises vidéos!), les hautes sphères arbitraires auraient déterminé que le rocher meurtrier avait été lancé par le sorcier des Démons. Est-ce légal? Les fans Nordiques eux crurent que non! En s’enfuyant vers le bus de l’équipe, Dobby Doom découvrit qu’il était devenu plus rapide que les autres membres de l’équipe! Boudebouz n’eut pas la même chance! Il ne se rapporta jamais à l’équipe …

Sur ce, bon repêchage à tous!

Comète Boréale : Racisme et sport

Le monde du blood bowl est entaché depuis des années par des débordements racistes que les arbitres peinent à réprimer et ce fut illustré de façon criante, dimanche soir, lors du lancement de la bière DoublePA « Par la bouche de mon canon! » au bar à charcuterie attenant au stade des Charcutiers.

comete-boreale-tweet

Les joueurs des Charcutiers, pour la plupart des Nains du Chaos, ont eu la surprise de voir un petit groupe d’Elfes Hauts prendre d’assaut le bar afin de leur lancer des bananes. Après l’altercation, Comète Boréale a expliqué qu’il ne servait à rien de s’énerver avec les provocations.

« Il vaut mieux rire de ces attardés chaotiques. On ne va pas réussir à changer ça, donc il faut prendre les choses en riant et se moquer d’eux », a-t-il déclaré aux médias en se félicitant au passage de l’apport énergétique du fruit.

L’initiative est rapidement devenue virale sur l’internet, où sont apparus des milliers de photos de partisans et de sportifs souvent montrés entrain de faire manger une banane à une peluche des Charcutiers.

Plusieurs politiciens ont salué le tweet de Comète Boréale, beaucoup y voyant une « affirmation forte et audacieuse » encourageant le racisme dans le milieu du blood bowl.

Depuis dimanche soir, des provocations de ce type surviennent pratiquement chaque heure. « C’est presque devenu une tradition », se félicite Comète Boréale, qui insiste sur la nécessité de continuer à lancer des « bananes éducatives » aux joueurs des Charcutiers afin de contribuer à leur faire comprendre le blood bowl.

Que cela ne tienne, féroce et de sang froid

sauriens_cs6_final-corr-01-copy

Percy faillit en tomber en bas de sa chaise, déjà la fin de la saison… en feuilletant la gazette de Lorette, les caractères typographiques de Cresson D’Andive, n’en furent pas moins écrits noir sur blanc. Plus que 5 semaines à la première saison des Sauriens.

Que cela ne tienne, pour l’amour du sport, le jeune club n’en ai pas moins près à affronter qui que ce soit, à part perdre quelques points au classement ou bien une préséance au repêchage. Club warpé, bien classé ou non, vous trouverez en la franchise des Sauriens un adversaire ne reculant devant rien ! Alors, pacter les cheerleaders sur les dessus de votre Prevost Car, venez affronter les nouveaux poulains de Percy, jeune, féroce et de sang froid dans la contrée de Sagard…

A+ les bloodbowlers !

templiers-orsainville-481x270

L’épée entre les dents!

Bonjour à tous! Ici Jean Pôle deRideau pour la neuvième édition du Saint-Calice. Aujourd’hui, une autre entrevue au programme avec le tombeur de ces dames, le pilier défensif de l’équipe, Lord Samuel de Neuville.

SC: Tout d’abord Lord Samuel, merci d’accepter notre demande d’entrevue.

LS: Ca fait plaisir, il faut bien entretenir l’adoration des petites gens pour mon superbe jeu défensif!

SC: Justement, vous avez brillé de mille feux face aux Faucheurs. Votre technique de Tacle Plongeant est phénoménale.

LS: Oh oui, cette satanée goule se demande encore ce qui l’a frappé. Ma priorité Jean-Pôle, c’est qu’aucun joueur n’échappe à ma garde.

SC: Un beau défi vous attend en fin de semaine donc, car si je me souviens bien, la Furie des Corleones, Sonny, est le seul joueur à se moquer de vos habiletés défensive. On l’a vu vous sauter par dessus la tête quelques fois.

LS: Oui effectivement … ce sera différent cette fois, croyez moi. Notre plan de match est ajusté en conséquence. Vous verrez, c’est a cheval que je la dominerai …. *rit grassement* … la pogne tu? *Essuit une larme de rire* Sans blague, les gars sont prêts à en découdre, on peut dire que nous avons l’épée entre les dents! Comme Sonny lorsque je lui passerai dessus … *rit*

SC: *roule les yeux* Hmmm … d’accord … eh ben… Merci pour l’entrevue, on va arrêter ça là, c’est une revue familliale. Nous vous souhaitons donc bonne chance pour la classique, esperant vous voir sortir vainqueur de ce prestigieux tournoi!