Rangers contre Charcutiers : une revanche dans l’air.

Ce soir aura lieu un match entre la nouvelle équipe de la ligue blanche, les Rangers et les Charcutiers du Sacré-Cœur. Il semblerait que l’équipe naine du chaos en a encore beaucoup sur la conscience. Cette partie aura des allures de vengeance.

« Ce sont eux qui nous ont mis deux touchés dans notre match à relais au mois de mai. » s’est exclamé Constant Boucher, le coach en chef de l’équipe chaotique. « Bien entendu tout se serait réglé si les Rapides avaient mis un touché, mais ça n’a pas été le cas, il a fallu se contenter d’une nulle. » de renchérir le manitou des Charcutiers.

Lorsque le Bière et plaisir a souligné qu’aucune sortie n’avait été commise contre les elfes des bois lors du match à relais le coach a répliqué « Nous tenterons de remédier à la situation ce soir, j’ai dit à mes gars de frapper là où ça fait mal. »

Avec la fin de la conférence de presse, nous avons clairement compris que l’inactivité de l’organisation du Sacré-Cœur ne semble pas avoir ralenti la soif de gagner des joueurs et du coach!

Des offensives bien menés et les Rapides promus

demons-83

Croyant faire face à une proie facile, les Rapides s’élancèrent face aux Démons et leur attaque anémique. Apparemment, personne ne manquait de fer,  autant chez les elfes que chez les morts-vivants. Les 2 touchés marquées à moins d’une minute des sifflets finaux ne laissèrent  aucun droit de réplique aux défensives martyrisées!

Les Rapides bottèrent le ballon pour maximiser leur potentiel défensif. Très rapidement, une escarmouche démarra sur le flanc droit. Elle permit à Persée Nébuleuse de se retrouver seul face à Dobby Doom. À bout de souffle, elle ne parvint pas à renverser Dobby. La cage démoniaque y alla ensuite d’un gauche-droite répétitif permettant aux Démons d’établir un avantage numérique significatif. Déchirer entre défendre une menace de passe bien réelle ou bloquer la cage démoniaque, les Rapides optèrent pour la passe laissant une ouverture en plein centre du terrain. Après quelques blocages efficaces et une course hasardeuse de Dobby, le touché fut inscrit!

Malgré tout le brasse camarade de la première demi, les Rapides présentèrent un alignement complet en 2e demi. C’est Céphée Magnétique qui reçu la tâche de porteur. En un éclair, les Rapides établirent des postes d’éclaireur près de la zone de but adverse. Ignorant la menace, les Démons tentèrent de stopper le passage du porteur. Céphée se servit plutôt de Will Smith pour se lancer vers l’avant. Après son blitz frénétique, Céphée rejoint une cage de 5 ou 6 elfe profondément installé en zone adverse. Avec un avantage numérique de plus en plus important, maintenir la cage en positon fut un jeu d’enfant. Après avoir épuisé le cadran, les Rapides nivelèrent la marque, assurant leur présence dans la ligue noire.

À noter chez les Démons, la mort de Ragnar Legbroke pour un 2e match consécutif est maintenant définitive. Le denier espoir de l’équipe devrait bientôt faire son apparition sur le terrain. Les Démons seront aussi disponible jeudi soir pour un potentiel match de relégation! Qui osera tenter sa chance?

Tournoi Hellfire!

gazette-lorette
Québec volume XXXI, (1/5)


   Bonjour chers lecteurs!

Comme les Rangers sont inactifs cette semaine, j’ai été dépêché au tournoi organisé par la boutique Hellfire.

Tournoi qui fût remporté par les vaillants VéKings de Valcartier! Et oui, les hommes de Virgile Voyer ont su enligner trois victoires consécutives en cette magnifique journée de printemps.  À noter que les VéKings en ont aussi profité pour raffler le seul autre prix disponible à ce tournoi; le trophée du plus de Taloches distribuées. Laissant que deux prix de présence aux autres participants.

Fait important et intéressant; les quatre premières place du tournoi furent occupé par les quatre représentants de la K.S.G.L.

Voici le top six;
1.    VéKings de Valcartiers (Mathieu L.)
2.    Glace É Goût de Bardy (Francis B.)
3.    Ombres de l’Ancienne Lorette (Olivier L.)
4.    Jokers de Limoilou (Pascal R.)
5.    Ténèbres de l’Ancienne Lorette (Matias B.)
6.    Hauts Elfs des Hautes Terres (Christian ?)

Bravo à tout les participants de ce tournoi palpitant et merci à la boutique Hellfire d’avoir permis la tenu de cette journée!

Cresson D’Andive, pour la Gazette de Lorette.

rapides-kabir-kouba

Les Rapides partis pour la gloire

Les Rapides sont prêts pour leur affrontement de samedi soir contre les Démons. L’équipe est présentement en pole position de la Ligue Blanche et le pilote Comète Boréale est très au courant que ce sera comme une marche dans un parc.

« Les Rapides sont un vrai bolide et notre challenge de samedi sera de parvenir à distribuer équitablement le ballon afin que toutes les joueuses aient la chance de compter au moins un touché. Notre équipe a le meilleur chassis du circuit et ça sera certainement un match intéressant. Je crois en nos chances de le remporter en une mi-temps de jeu ! »

rapides-kabir-kouba

Comète Boréale : « Notre force provient de l’effort individuel »

Ce mercredi soir s’est déroulée une autre superbe performance des Rapides avec une victoire par la marque de 2 à 1 sur les Ticasques. Malgré l’attitude plutôt fermière de leurs adversaires, la formation elfique n’a pas trop rencontré de nids de poule avec seulement deux sorties de chaque côté.

Comète Boréale : « C’est une évidence que nous menons une course parfaite jusqu’à maintenant et que le succès nous est garanti. Je crois que notre force provient de l’effort individuel. Je travaille très fort afin d’extraire tout le potentiel des Rapides. Les fans voient ce que je fais sur piste, mais ils ne voient pas tout l’effort que je mets dans le pit ! Pour être honnête, je me surprends moi-même ! »

Les RatPoils défient les Rapides

Ce défi est en vigueur jusqu’au 3 juillet inclusivement

ratpoils » Nous on est rapides. Prouvez-nous que vous êtes si rapides que ça »

separation

sceau-commissaireDÉFIS DE LIGUE
Toute communication entre les deux coachs relative à l’arrangement de ce match doit être faite dans la section commentaires de cet article. Un coach ne peut défier ou être défié à nouveau tant qu’un défi qui le concerne n’est pas résolu. Un coach qui reçoit un défi doit y répondre en deux semaines maximum de l’une des trois manières décrites ci-dessous :
Acceptation: le coach défié peut accepter le match qui doit être joué en un maximum de 4 semaines à partir de la date de publication du défi. Un défi accepté mais qui failli à être joué en un maximum de 4 semaines est arbitré par le commissaire (défi annulé, défaite ou victoire par défaut par un pointage de 2 à 0).
Refus: Le coach défié peut refuser de jouer le match. Cela compte comme une victoire de 2 à 0 pour le coach qui a lancé le défi et une défaite 2 à 0 pour le coach qui a refusé le match. Les points d’expérience, l’argent et la popularité des deux équipes restent inchangés.
Remplacement: le coach défié peut demander à n’importe quel autre coach de sa ligue de jouer à sa place, pourvu que celui-ci accepte. Le coach remplaçant doit participer à la ligue et ne pas avoir encore joué contre le coach qui a lancé le défi. Celui-ci doit jouer contre le remplaçant à l’intérieur de 4 semaines à partir du moment de la publication du défi, sinon on considère qu’il a perdu le match 2 à 0.

Les Rangers défient les Hogs!

Ce défi est en vigueur jusqu’au 3 juillet inclusivement

rangers« Il semblerait que les Hogs aient maintenant la peau si clair que l’ont peut voir tout leurs vaisseaux sanguins et qu’ils ont tous les yeux complètement noir a force de rester dans leur terrier. La direction des Rangers les défis donc de venir profiter du beau soleil qui nous est gracieusement offert par Dame Nature en cette fin de printemps.

<< Mettez vos lunettes solaire et venez disputer un match de Bloodbowl!>>

Voilà.

Jim Chlorophylle , alias Mathieu »

separation

sceau-commissaireDÉFIS DE LIGUE
Toute communication entre les deux coachs relative à l’arrangement de ce match doit être faite dans la section commentaires de cet article. Un coach ne peut défier ou être défié à nouveau tant qu’un défi qui le concerne n’est pas résolu. Un coach qui reçoit un défi doit y répondre en deux semaines maximum de l’une des trois manières décrites ci-dessous :
Acceptation: le coach défié peut accepter le match qui doit être joué en un maximum de 4 semaines à partir de la date de publication du défi. Un défi accepté mais qui failli à être joué en un maximum de 4 semaines est arbitré par le commissaire (défi annulé, défaite ou victoire par défaut par un pointage de 2 à 0).
Refus: Le coach défié peut refuser de jouer le match. Cela compte comme une victoire de 2 à 0 pour le coach qui a lancé le défi et une défaite 2 à 0 pour le coach qui a refusé le match. Les points d’expérience, l’argent et la popularité des deux équipes restent inchangés.
Remplacement: le coach défié peut demander à n’importe quel autre coach de sa ligue de jouer à sa place, pourvu que celui-ci accepte. Le coach remplaçant doit participer à la ligue et ne pas avoir encore joué contre le coach qui a lancé le défi. Celui-ci doit jouer contre le remplaçant à l’intérieur de 4 semaines à partir du moment de la publication du défi, sinon on considère qu’il a perdu le match 2 à 0.