Tous les articles par Raphaël

Sorcier assassin, Défi relevé!

demons-83Pour leur dernier défi de l’année, les Démons se farcirent les Ti-Casques. Un départ en lion fut la clé du succès pour la défense. L’attaque vida ensuite le terrain réalisant une offensive sans bavure.

Une foule de 34 000 personnes s’était réuni pour assister à cet avant-goût des séries. Atila Lehun brillait par son absence. Les fans remédièrent à la situation en lançant un énorme rocher à Frowin. Il tenta d’éviter le projectile, mais la pierre devina son geste et le suivit, clairement décidée à prendre la vie du trois-quart. Les Ti-Casques foncèrent sur les piliers des Démons déclenchant un bain de sang. Malheureusement, les morts ne saignent pas! Après quelques minutes, les vikings étaient retranché sur un flanc. La boule de feu démoniaque fracassa les rangs des vivants. Grim fut le plus gravement touché. Une fois l’incendie éteint, les assureurs de l’équipe le déclarèrent perte totale. Gustav tenait toujours debout, ballon sous le bras. Les chances de marquer était nulle. Il remit la balle à Roderick qui la catapulta dans une région du terrain inhabitée.

À la mi-temps, les Ti-Casques étaient déjà à court d’homme. Rupert Crakos envisagea l’abandon, mais réalisa l’opportunité de réaliser la séquence défensive la plus improbable de l’année. Un botté directement dans la foule et une blessure à Ragnar Poilu mirent rapidement fin aux espoirs défensifs nordiques. Malgré cela, les blitzeurs écrasèrent à répétition les revenants et les goules soudainement délaissé par leur coach. Avec 2 minutes à jouer, Dobby Doom franchit paisiblement la zone des buts. Roderick tenta un sprint désespéré contournant les Démons, mais Goulaga lui fit visiter le sol. Trop peu trop tard. Les Démons l’emportèrent 1-0.

Scotty était bien fier de ces joueurs. La violence aura été au rendez-vous avec 6 sorties pour les Démons qui en ont quand même subi 4. Après une enquête rapide (merci aux reprises vidéos!), les hautes sphères arbitraires auraient déterminé que le rocher meurtrier avait été lancé par le sorcier des Démons. Est-ce légal? Les fans Nordiques eux crurent que non! En s’enfuyant vers le bus de l’équipe, Dobby Doom découvrit qu’il était devenu plus rapide que les autres membres de l’équipe! Boudebouz n’eut pas la même chance! Il ne se rapporta jamais à l’équipe …

Sur ce, bon repêchage à tous!

Le sang coule, mais les Corleones s’en sortent victorieux

demons-83

Nous avons eu droit à un match en 2 temps alors que les 3 touchés de la rencontre se sont marqués en première mi-temps. Les plus grosses blessures eurent lieu en début de match alors que 2 Corleones ont rendu l’âme.

Début de match joué sous un soleil étouffant, une canicule faisant rage. Les Corleones attaquèrent d’abord. Alors que le duo lanceur receveur s’installait en territoire ennemi. Le restant des troupes engagèrent de plein fouet le bataillon démoniaque. Les Démons plaquèrent Vyc Time, mais pas avant qu’il est fait voyager le ballon jusqu’à Victor. Alors que Victor trottinait vers la zone des buts, Ramsès attrapa Zaria à la gorge et l’étrangla même après le coup de sifflet du touché. Zaria gisait sans vie au sol et même l’apothicaire ne pu lui donné un second souffle.

Apparemment, les Démons ne s’étaient pas assez hydratés pour le match. Pour la 2e phase de jeu du match, 3 goules et un revenant furent saisi de crampe. Au moins, des nuages firent leur apparition réduisant les effets de la canicule. Mais le mal était fait! Avec un tel manque de vitesse, faire progresser les cages tenaient du miracle. Ramsès comprit son rôle! Il blessa 2 autres joueurs, dont Karlz auquel il fit visiter la morgue. L’inévitable se produisit! Alors que Dakini courrait pour sa peau, Sonny bondit entre 2 Démons et extirpa le ballon des mains de la goule. S’en suivit une autre passe rapide et un autre touché de Victor.

Avec quelques secondes à jouer en première mi-temps, les mines étaient basses chez les Démons. Tout à coup, une émeute éclata menant à une erreur d’arbitrage typique. Le botté atterrit directement dans les mains de Chuck Hughes. Il remit le ballon à Goulaga et tous 2 s’installèrent en zone adverse. La cage était presque scellé, mais Legolas s’écroula en étirant sa course. Les elfes s’agglutinèrent autour de la cage et Sonny blitza. Elle amena Goulaga au sol au terme d’une lutte acharnée. Le ballon rebondit directement dans les mains de Chuck. À l’aide d’un blitz, Chuck fut repoussé hors de la mêlée et inscrivit son équipe au tableau.

Les Démons n’avaient qu’à inscrire un touché sans droit de réplique. La demi allait de bon train. La cage progressait et les elfes quittaient le terrain à un rythme effarant. Il n’était plus que 6. Sonny tentait de se rendre au porteur, mais les gardes ne la laissaient pas passer. Sonny y alla du blitz de la dernière chance. Enchaînant 2 esquives, un bond et un blocage à 8 contre 1, Sonny fit perdre le ballon à Dobby Doom. Chuck Hughes repris la balle, mais le reste de son équipe échoua à plaquer Sonny. Elle arracha ensuite la balle à Chuck et Vyc Time le saisit au vol. Il s’enfuit avec les espoirs des Démons scellant le résultat. 2-1 Corleones et 5-3 Démons au chapitre des sorties.

Grande ouverture du Temple de la Renommée!

temple-de-la-renommee

C’est avec beaucoup de fierté que l’organisations des Démons et le regroupement des prolifiques équipes commissariennes vous dévoilent la nouvelle attraction de la Kasse Gueule : Le Temple de la renommé virtuelle!

Situé à l’intersection de l’avenue des trophées de coach et de la rue des équipes retraitées, le Temple vous permettra de replonger dans l’illustre histoire de la ligue. Le tour de visite s’amorce avec l’exposition des bustes des légendes, grandeurs natures! Ne regarder pas le comte Holstein dans les yeux, car ils pourraient vous hypnotiser!

Vous serez ensuite envoûté par la salle des trophées individuelles où vous pourrez revivre l’évolution de la ligue et de ses étoiles jusqu’à la création de sa 2e division. Mon coup de cœur de cette salle est de loin le trophée du leadership et les glorieux récits de ses gagnants.

Ensuite, on monte au deuxième étage. Les statistiques aussi montent d’un cran! Dans la première pièce, vous retrouverez les meilleurs moments des 5 meilleurs saisons pour chaque statistique individuel comptabilisé par la ligue. Il s’agit d’une opportunité inédite de comparer les performances de vos stars actuelles à celles des meilleurs de l’histoire.

C’est le moment où votre contribution est nécessaire. La salle réservée aux records de joueurs en carrière est incomplète. Si vous pensez que l’un de vos joueurs y méritent sa place, contacter le coach des Démons avec les statistiques manquantes!

Pour ceux qui ont l’esprit d’équipe bien à cœur, le troisième étage est pour vous! Vous y découvrirez un recueil des meilleurs et, parfois, des pires équipes sur une ou plusieurs saisons. Aucune statistique n’a été négligée!

Déjà, plusieurs records devraient être battu. Que ce soit les sorties réalisées en une saison de Lucifer ou le nombre de touché d’une équipe en carrière des Corleones, les records seront actualisés à chaque entre-saison!

Et maintenant, à vous d’en profiter!

Marathon et Surprise en demi-finale

demons-83

Une humble foule de 48 000 fans assistèrent à cette demi-finale et ils furent tous ravis! Les Démons amorcèrent le match avec seulement 11 joueurs dû aux blessures subissent face au Komodo. La cage des Démons progressait bien. Les Sauriens tentèrent de briser la cage par les flancs. La stratégie n’eut pour résultat que d’ouvrir le devant du terrain à la cage Démoniaque. Alors que Dobby Doom inscrivait le touché, Dakini et Wosthex Lixanghei réalisèrent la collision Goule/Skink la plus violente de l’année, sortant les 2 joueurs du match.

Déjà avec un avantage numérique de 2 joueurs, les Sauriens foncèrent sur leur aile gauche tentant d’enfiler le ballon en puissance. Petit à petit, l’escarmouche devint une mêlée générale que les Démons crurent remporter grâce à des enchaînements de blocage judicieux. En effet, Bhinarus Osgunex se retrouva dans la foule. Cette dernière, désirant un match serré, relança le ballon à quelques mètres d’Unhi Reidhri, le seul skink toujours debout. Boudebouz tenta de l’amener au sol, mais rien à faire! Après une esquive délicate, Unhi s’empara de la balle et parti pour la gloire! Avec le quart du match encore à jouer, les Démons pensait pouvoir clore le débat. Les déboires de Dobby Doom à prendre le ballon empêchèrent toute attaque structurée. À la conclusion du temps réglementaire, chaque équipe possédait 1 relance.

Le botté des Sauriens se retrouva dans la foule pour ouvrir la prolongation. Avec le ballon en main, Dobby Doom accompagné des poids lourds de l’équipe progressait sur le flanc gauche. Les Sauriens appliquaient de la pression sur le côté et l’arrière de la cage avec des Saurus et laissait les skink bloquer l’avancer. Lorsque Goulaga envoya  Tezu Zogtre aux douches, les Démons crurent tenir la clé. 2 joueurs étaient sur le point d’être envoyé dans la foule, mais Goulaga échoua sa tâche. Les Sauriens agglutinèrent 4 joueurs autour du porteur, mais seulement un Saurus. Touthankamon blessa alors Histhu Strialdi. La foule le crut mort, mais après une intervention efficace du Dr. Bellaney la vie du Saurus fut sauvée. Malgré cette blessure, Dobby Doom visita la foule et, du coup, le banc des KO. La foule en voulait encore! Elle relança le ballon là où personne ne pouvait le jouer avant le sifflet final!

C’est à 7 contre 10 que les Démons initièrent la 2e période de prolongation. Les Sauriens se dirigèrent du même côté quand 2e mi-temps, mais changèrent rapidement d’idée. La montée semblait parfaite. Chuck Hughes tenta une esquive dans 2 zones de tacle qu’il échoua! Seul Goulaga et Boudebouz bloquaient le passage aux lézards telles les vestiges d’une muraille envahi par des barbares. Coup de théâtre! Yandus Emakthe, fraîchement rétabli du comma, s’écroula en tentant d’ouvrir le passage à son équipe. Chuck Hughes bondit sur Bhinarus Osgunex qui, en plus d’y perdre le ballon, y perdit la vie. Le ballon se retrouva  même dans les mains de Chuck. Le reste de l’équipe tenta de venir à son secours, mais le revenant visita lui aussi la foule. Le ballon fut remis en jeu très loin de l’action. Le premier rendu fut Will Smith, mais il échappa la balle! Solko Ketho et Koccyx Stranosh combinèrent leur efforts. Après une remise et une course hasardeuse, les Sauriens scellèrent le match!

Malgré la défaite, le morale était bon! Ce fut tout un match. Le joueur du match chez les Démons, Atila leHun, aurait, selon une rumeur, gagné un point de force. Bonne chance aux Sauriens pour la finale!

Le sang coule et les Démons l’emportent!

demons-83

Un match historique vient d’être vécu alors que les Démons ont réalisé ce que plusieurs croyaient depuis longtemps impossible en vainquant par blanchissage les Rapides!  En plus du match, les Rapides pourraient avoir perdu définitivement les services de 2 joueurs d’impact.

Avec la foule de leur côté, les Rapides combinèrent un botté court à un remaniement défensif de dernière minute agressif afin de mettre la pression sur les joueurs les moins confiants des Démons. Cette stratégie se retourna contre eux, car 2 joueuses visitèrent immédiatement le banc des K.O.. 3 autres elfes restèrent prises au piège! En tentant de s’échapper, Andromède trébucha abandonnant Lynx équateur à son sort. Ramsès lui fracassa le crâne laissant jaillir sa cervelle sur le gazon piétiné du stade. Les Rapides cassèrent quelques doigts à Chuck Hughes, mais le mal était déjà fait! Avec un tel avantage numérique, la cage démoniaque progressa sans tracas. La 2e esquive ratée d’Andromède assura le touché démoniaque avec quelques secondes à jouer. Les fans envahirent alors le terrain voulant aider leur équipe. Malheureusement pour les Rapides, la foule fut si efficace que l’ensemble de la ligne de mêlée démoniaque fut rabattu au sol.

Se voyant offrir un blitz en ouverture de mi-temps, les Démons décidèrent qu’il valait mieux ne pas bouger. Les Rapides y allèrent de leur percée habituelle, établissant une menace de passe. Les elfes montèrent sur l’aile droite, mais les Démons bloquèrent le passage. Les Rapides changèrent d’aile, mais c’est alors que Sélénée Supérieure trébucha en tentant de contourner la garde de Ramsès. Cette grave erreur permis à Sasame de sauter sur le ballon. Hydre Galactique tenta de sauver la situation, mais ce fut sans succès. Par la suite, les Démons enchaînèrent les cages rigides auxquels les Rapides se buttèrent à répétition. Dans le cours de l’action, Paon Radiant se fit déboîter la hanche, créant un doute sur ses capacités futures de botteur. Centaure binaire tenta l’esquive de la dernière chance en pleine cage adverse, mais s’effondra au pied de Sasame qui doubla le score en faveur des Démons.

Suite à cette grosse victoire, les Démons ont réitéré leur désir de retourner en ligue noire, espérons qu’un adversaire se portera volontaire d’ici la date limite! Seul point négatif, Chuck devra rater le prochain match de l’équipe afin de guérir ses doigts fracturés.

Maintenant que le sang a coulé, qui arrêtera les Démons!

Les Démons se préparent pour la Classique

demons-83

La nulle obtenue ce mercredi a scellé le destin des Démons qui devront  remporter la classique de la blanche pour mériter leur place dans la grande ligue. Voici les commentaires du coach à l’approche du tournoi:

Nos attentes étaient bien plus élevé en début de saison. L’important présentement, c’est que les gars et moi nous amusons et prenons du gallon. Notre objectif demeure le même, Gagner le prochain match! Présentement, on manque de mordant, mais ce n’est qu’une léthargie. Avec le sang viendront les victoires! C’est du bloodbowl après tout!

Lorsque demandé quelle équipe il craignait le plus, Scotty aurait rétorqué que les Ti-Casques représenteraient un gros défi! Nos goules seraient aussi très soulagé d’éviter les sanguinaires Lykhornes!

Bonne classique à tous!

Des offensives bien menés et les Rapides promus

demons-83

Croyant faire face à une proie facile, les Rapides s’élancèrent face aux Démons et leur attaque anémique. Apparemment, personne ne manquait de fer,  autant chez les elfes que chez les morts-vivants. Les 2 touchés marquées à moins d’une minute des sifflets finaux ne laissèrent  aucun droit de réplique aux défensives martyrisées!

Les Rapides bottèrent le ballon pour maximiser leur potentiel défensif. Très rapidement, une escarmouche démarra sur le flanc droit. Elle permit à Persée Nébuleuse de se retrouver seul face à Dobby Doom. À bout de souffle, elle ne parvint pas à renverser Dobby. La cage démoniaque y alla ensuite d’un gauche-droite répétitif permettant aux Démons d’établir un avantage numérique significatif. Déchirer entre défendre une menace de passe bien réelle ou bloquer la cage démoniaque, les Rapides optèrent pour la passe laissant une ouverture en plein centre du terrain. Après quelques blocages efficaces et une course hasardeuse de Dobby, le touché fut inscrit!

Malgré tout le brasse camarade de la première demi, les Rapides présentèrent un alignement complet en 2e demi. C’est Céphée Magnétique qui reçu la tâche de porteur. En un éclair, les Rapides établirent des postes d’éclaireur près de la zone de but adverse. Ignorant la menace, les Démons tentèrent de stopper le passage du porteur. Céphée se servit plutôt de Will Smith pour se lancer vers l’avant. Après son blitz frénétique, Céphée rejoint une cage de 5 ou 6 elfe profondément installé en zone adverse. Avec un avantage numérique de plus en plus important, maintenir la cage en positon fut un jeu d’enfant. Après avoir épuisé le cadran, les Rapides nivelèrent la marque, assurant leur présence dans la ligue noire.

À noter chez les Démons, la mort de Ragnar Legbroke pour un 2e match consécutif est maintenant définitive. Le denier espoir de l’équipe devrait bientôt faire son apparition sur le terrain. Les Démons seront aussi disponible jeudi soir pour un potentiel match de relégation! Qui osera tenter sa chance?

L’état des forces-ligue blanche: une question de degré

Quitoo Dooble est le le preneur de paris de la Ligue Blanche. À noter que ses propos n’engagent que lui et ne sont nullement représentatifs de l’opinion de la Kasse Gueule.

quitoo-doobleBon printemps à tous les coachs peuplant la ligue blanche. Quoi de mieux qu’un état des forces à un mois de la consultation des runes de classique pour relancer les hostilités.

Même si la température se réchauffe, le classement de plusieurs équipes me fait grelotter. Je ne parle pas de points ici, mais de la nouvelle statistique VS. Apparemment, les Lykhornes sont sur le point d’accueillir un match de hokcuey. Ils paraient que ces les séries dans ce sport! À -4, la glace sera parfaite, mais la pente très glissante pour se qualifier pour la classique. Hé, ils ne sont pas les seuls! Les Ratpoils n’ont pas encore affronté une seule équipe de la blanche!

La ligue blanche regorge de statistique hors du commun! À eux 2, les Rapides et les Lykhornes totalisent autant de match que le reste de leur ligue! Est-ce une coïncidence que ces 2 équipes dominent présentement le classement? À vous d’en jugez! Voici ce que j’en juge!

  1. hogsHogs

Avec les Hogs, c’est toujours la même rengaine. C’est qui ces orques? Est-ce une équipe fantôme? Ont-ils des fans? Si vous m’en trouver un, amener le moi! Il faut que je m’informe! J’ai besoin de savoir! À moins que les Hogs ne se mettent à jouer, leur classement va se décomposer vitesses grand V. Direction Warp? Qui sait?

  1. Saurisauriens_cs6_final-corr-01-copyens

Plus de matchs joués et une couverture médiatique intéressante, ça permet de dépasser les Hogs, mais pas plus. Faut dire que les adversaires des Sauriens ne sont pas piqués des vers. Templiers, Rapides, Ti-Casques et Charcutiers sont, à part les Rapides, tous des équipes qui dépassent leurs attentes en ce début de saison.

Il y a quelques chiffres qui font mal à regarder ou pas mal du tout en fait! Comment une équipe avec 7 joueurs à 4+ de force peut-elle moyenner moins d’une sortie par match? Dure d’empêcher l’autre équipe de compter lorsque ces joueurs vedettes se sentent en sécurité!

Ajustements de dernières minutes! Grosse de victoire face aux Rangers, mais j’ai parlé aux coachs des Démons et il m’a dit qu’il y a de ces jours où les Rangers n’attraperaient même pas une grippe, un ballon n’y pensons même pas!  Alors, je reste perplexe!

  1. Charccharcutiersutiers

Début de franchise typique pour les Charcutiers. Ils jouent pour 500 après 3 matchs, mais une nulle face à 2 équipes de la noire a été bénéfique pour leur confiance. Comme on pouvait s’y attendre, l’équipe charcute ses adversaires avec violence tout en se mutilant au minimum. L’attaque est au neutre, mais en prenant de l’expérience, une tactique offensive plus solide devrait émerger tôt ou tard. Présentement, l’équipe démontre que le Warp n’est pas aussi lugubre qu’il n’y parait.

  1. Raratpoils-bardytPoils

Bravo aux RatPoils toujours invaincu, mais aussi sans victoire! Ce n’est surement qu’une anomalie statistique, mais les RatPoils sont en voie d’exploser le record de sorties contre par match détenue par les serviteurs des Chasseurs. Faut dire qu’il ne se donne pas de chance non plus! Pourquoi pas jouer un petit match contre les Sauriens ou les Hogs? Ils ont l’air de des brutes, mais dans le fond, ils ont le cœur tendre. Ce serait dommage de rater la classique après avoir livré de si belles performances face aux titans de la ligue noire!

  1. Ti-Casticasquesques

Leur classement n’est pas des plus reluisant, mais comme pour les autres clubs de la blanche, le choix des adversaires y est pour beaucoup. Par contre, il y a un domaine où les Ti-Casques excellent. L’enfonçage de tronche! Avec pratiquement 4 sorties en moyenne, on frôle les effrayantes statistiques des Barbus Saison VII. Plusieurs équipes de la Noire y ont gouté en plus. C’est même à s’en demander s’il n’y a pas quelques fois où l’enfonçage de tronche est si divertissant que les Ti-Casques en oublient d’enfoncer des touchés?

  1. likhornes-limouilouLykhornes

Déjà la qualification en poche! On en est qu’au tiers de la saison, mais les Lykhornes ont obtenu des résultats en tous genre. Comme le dit le dicton, on apprend des meilleurs! Les Lykhornes testent l’adage au possible. 8 de leurs 10 matchs impliquaient au moins un adversaire de la ligue Noire. Les résultats vont en s’améliorant, la victoire face aux Templiers en est une preuve! N’en reste pas moins que la route de la Classique passera probablement par la Gueule du Lion. Pourront-ils vaincre la bête ou seront-ils dévorés?

  1. rapides-kabir-koubaRapides

En tout cas, si j’étais un joueur d’une équipe de la blanche, mon orgueil en prendrait un coup! Voilà presque 2 mois qu’une équipe entièrement féminine dominent la ligue! La clé : Marquer beaucoup de touché et ne pas trop en accorder! On ajoute à ça une couverture médiatique charismatique et un engagement social sans égal et on obtient 2 choses. D’un, une équipe favorite pour remporter la classique et, de deux, une équipe que tout le monde veut faire déraper! Espérons qu’ils sortiront indemne des carambolages.