Tous les articles par Raphaël

demons

Performance inspirée des Démons!

Les Démons sont sortis grand gagnant du programme double de dimanche soir grâce à une victoire à l’arrachée face aux Sauvages 2-1 (et à la victoire du Komodo). Malgré la nette domination des Sauvages sur le plan physique (4-0),  Dobby Doom aura eu le dessus sur New Goule au pointage. Les 2 joueurs étoiles présents, M-A Lachance et le Comte Holstein, auront offert un très bon spectacle prenant part à de nombreuses facettes de jeu.

Une foule très divisée se présenta au Ti-Pi et une émeute retarda le début de la rencontre. Les Démons reçurent les premiers. Dobby Doom, affichant une confiance démesurée, tenta d’attraper le ballon avec ces pieds. Mauvaise idée! Les Sauvages saisir l’occasion et s’engagèrent face au mur démoniaque. Mené par M-A Lachance, les troupes des Démons repoussèrent l’assaut sans broncher. Zoulou rata 2 placages à l’intérieur de quelques secondes. Ces gaffes permirent une percée mort-vivante. Le comte Holstein s’interposa, mais après une esquive de base, Dobby Doom ouvrit la marque.

Remplie de colère, les cogneurs sauvages réalisèrent 3 sorties en fin et début de mi-temps. Le Comte Holstein mena les troupes au front. Lui et M-A Lachance échangèrent coup pour coup. Les Sauvages utilisèrent cette distraction pour foncer sur le flanc droit. Goulougou commit une grave erreur face à Zoulou. Les Sauvages, apprenant la défaite imminente du Buzz, opta de marquer rapidement pour jouer la victoire et la première place au classement général.

À ce stade-ci, les Démons jouaient à 8 contre 11. Le botté se retrouva tout près de la foule. Dakini surveilla Dobby Doom. Ce dernier botta le ballon à Dakini plutôt que de le ramasser. La goule reçut le projectile en plein front. Les Sauvages rappliquèrent, mais Dakini les stoppa nette. Dobby Doom cessa ses folies et rejoint une fragile cage. Étonnement, aucun coin ne céda. Les mastodontes des Démons ouvrirent le passage et Dobby Doom fonça. Seul les Loup-Garous purent atteindre la goule. Malgré une longue course, le grand Chef Canin ne put amener le porteur au sol. S’extirpant du regard et des crocs du Comte, M-A Lachance déplaça l’un des loups. En s’échappant, Dobby tituba, mais atteint tout de même la zone des buts scellant l’issu du match.

Grâce à cette victoire, les Démons s’installent au premier rang de la noire. Il faut remonter à la saison VI, à ce moment il n’y avait qu’une division, pour trouver les Démons en tête du classement général. De gros matchs sont à venir!

quitoo-dooble-banniere2

État des forces dans la blanche : Pré-classique

Quitoo Dooble est le Bookmaker de la ligue blanche. Ses opinions ne regardent que lui et ne sont pas représentatives de l’ensemble de la Kasse Gueule.

Il ne reste que 17 jours avant le dévoilement des runes de classique. Les participants de la classique sont déterminés par la chance. N’empêche que le positionnement au classement influence grandement l’identité des troupes qui combattront pour le trophée. Nous avons enquêté sur la chance et elle nous a dévoilé des tendances très fortes! Les voici résumées dans le tableau suivant.

Position au classement
Chance de faire la classique
1er79,01%
2e67,60%
3e60,68%
4e52,43%
5e45,82%
6e38,35%
7e30,01%
8e25,51%

 

Alors, à partir de quel rang vous sentez vous à l’aise de vous qualifier? Dur à dire! Pour vous aider, voici un classement on ne peut plus subjectif des forces en présence dans la populaire ligue blanche.

evades-1

10. ÉVADÉS

Un match, une défaite contre les champions. Je suis assez dur avec eux, mais comment pourrais-je faire autrement? Je leur cherche des héros, mais en consultant leur page d’équipe, je ne vois qu’une bande de zéros !

megadead

9. MEGADEAD

Du côté des sorties, tout se passe bien. Cette équipe fait sa place en plein centre du pitch. Là où il y a  place à amélioration, c’est en défensive. Mettons 2.8 touchés accordés sur le dos de l’adaptation. Parlant d’adaptation, il y a du progrès en vue. Après une débâcle face à la Mascarades, le Megadead a bien rebondit avec son meilleur résultat de la saison.

canons

8. CANONS

C’est une entrée en matière plus que respectable qu’ont connue les Canons. Avec déjà une victoire en poche, c’est à s’en demander quels sont les objectifs pour la saison. Un objectif est clair. Le Bloodlitzer est dans leur mire, mais ce trophée sera assurément le plus dur à gagner cette saison. L’offensive reste à travailler, mais il n’y a rien d’inquiétant.

aspartant

7. ASPARTANT

Il est rare que l’on parle de déception chez une équipe, mais j’imaginais l’Aspartant beaucoup plus imposant dans une ligue blanche toute neuve. À mon avis, ils sont sur le point de réaliser une percée. Mais où sont leurs muscles? À 1.33 sorties pour par match, l’équipe se dirige vers le livre des records et pas pour les bonnes raisons!

cale

6. CALE

Les moussaillons ont fait les fiers. Ils crurent pouvoir naviguer sur la mer Noire. Et ce jusqu’à ce que les navires de démons sauvages les dépouillent. Résistant de justesse au Tsunami de ces vauriens, la Cale du mettre pied à terre. Resteront-ils sur ces terres blanches ou repartiront-ils en mer? Ce qui est certain, c’est que ces matelots n’ont peur de personne!

salopards

5. SALOPARDS

Leur dernier match remonte à près d’un mois, mais ohh qu’ils avaient l’air prometteur ces elfes là. Ils ont ouvert en grand avec des duels contre des équipes pas piqués des vers. S’ils affrontaient quelques formations de la blanche, ils engrangeraient des victoires, c’est moi qui vous le dit!

mascarades

4. MASCARADES

La saison des Mascarades ressemble étrangement jusqu’à présent à la saison d’une équipe championne de la saison VII. Ces artistes sont entrain de nous imiter les Sauvages qui après un début difficile avait raflé le championnat de la Blanche. Une petite minute! Pour réaliser ce fait d’arme, il faudra plus que des victoires faces au Megadead. Une nulle face aux Barbus? C’est mieux!

khorneflakes

3. KHORNEFLAKES

C’est une très belle fiche que nous avons là, mais il faut l’analyser en profondeur! Leurs fans diront que les KhorneFlakes n’ont perdu aucun match auquel ils ont participé. C’est vrai, mais l’équipe la mieux classé qu’ils ont vaincu reste la Cale. S’ils jouent la Classique, feront-ils le poids face aux gros canons de la blanche?

barbus-1

2. BARBUS

Les Barbus sont sur le point de publier un article de coaching qui s’intitulera : Bien choisir ses défis! C’est tout à leur honneur. Une victoire, c’t’une victoire. Les nains avaient des visés vers une ascension éclair dans la Noire, mais Komo dit, pas cette fois! Jouer la Classique de la Blanche est une excellente tactique, mais l’emporteront-ils? J’ai mes doutes! La meilleur équipe qu’ils ont battu à la régulière est classé 5e dans cet article. Pourront-ils maintenir leur statistique d’1/2 sorties subies par match?

avaries

1. AVARIÉS

Les hauts dirigeants de l’équipe martèlent que l’équipe doit frapper plus fort, mais avec un différentiel de +2 sorties par match, seul les Sauvages profitant d’une performance de 12 sorties font mieux que les Avariés à ce chapitre. Comme les Barbus et les Khorneflakes, ces nurgles ont prouvé qu’ils pouvaient sortir du lot dans la Blanche sans toutefois percer la Noire. Peut-être qu’une relance gratuite est tout ce qui manque pour faire le grand saut!

5 Affrontements Potentiels avant la classique

1. Les Évadés face aux Salopards

Un duel entre 2 nouveaux coachs. Les curieux, ce match serait pour vous. Des Elfes noires face à des Nordiques, un duel intéressant avec du Frenzy à en revendre. À mon avis très spéculatif, les Salopards l’emporteraient 2-1 sur une contre attaque rapide en fin de match.

2. Le Megadead face aux Canons

Pour le Megadead, cet affrontement serait une très belle opportunité d’enchainer des succès. Pour le Canon, ce match serait une opportunité de travailler son offensive face à une défense poreuse. Un match prenable dans les 2 cas. Mon pronostic serait un match nulle de 1-1 avec 4 sorties de chaque côté!

3. L’Aspartant face à la Cale

Quoi de mieux pour se sortir d’une mauvaise séquence qu’un duel face à l’équipe détenant le plus de défaite de la ligue. La Cale donne beaucoup de sorties et l’Aspartant en a bien besoin. Pour la Cale, la même logique tient! L’Aspartant est fragile et est 2e pour le plus de défaites. En plus, la cale se doit de jouer 2 fois contre la blanche pour être admissible en classique. Résultat final : 2-2 sur un lancer de gobelin du désespoir!

4. La Mascarade face aux Khorneflakes

Les 2 équipes ont besoin d’une grosse victoire pour solidifier leur classement et leur confiance. Dans les 2 cas, une victoire propulserait l’équipe gagnante en 2e place et la perdante ne chuterait pas de plus d’une place. Pour la Mascarade, une victoire augmenterait de 22% leur chance de faire la classique! Un match petit risque/grosse récompense! Il faut sauter la dessus! J’anticipe une victoire de 1-0 des Khorneflakes avec l’avantage aux sorties 4-1.

5. Les Barbus face aux Avariés

Un duel entre 2 équipes violentes, les 2 titans de la blanche. Pourquoi jouer ce match avant la classique puisqu’il soit très probable qu’il est lieu en classique? Pour sortir ce rivaux de la compétition! Avec des pourcentages élevés, ces 2 équipes ont beaucoup à risquer en s’affrontant et de là tout l’intérêt. En cas de défaite, les Avariés chuteraient de la 1ère à la 4e place. Dans le cas contraire, les Barbus dégringoleraient jusqu’en 5e place. Je vous laisse calculer les probabilités! Le jeu en vaut-il la chandelle? Ce match se jouera sur les jets d’armure. Je vous prédis un bain de sang dans la neige, 5 sorties partout, tellement qu’on en perdra le ballon. 0-0 la marque finale!

Bonne chance à tous!

demons

Où sont passés les Démons?

Dans une conférence de presse ayant lieu ce matin, les gestionnaires des Démons ont dévoilé ce que la plupart savait déjà : L’équipe ira s’installer en plein cœur du quartier Hochelaga à Montréal d’ici tout au plus 3 semaines!

Cette annonce aura soulevé une rafale de question. Entre autre, certains journalistes voulurent connaître les intentions des Démons vis à vis de la prochaine classique. Si les runes leur sont favorables, les Démons tenteront leur chance. La seule participation de l’équipe à cette compétition s’était conclue par un cuisant échec face aux Sauriens. Depuis, les Démons n’ont subi qu’une défaite.

D’autres journalistes s’interrogèrent quand à savoir comment l’équipe réagira aux longs déplacements. L’organisation n’est nullement inquiète. Les Démons ont la plus haute côte de popularité présentement. Peu importe où ils jouent, la foule les supporte. Il faut aussi mentionner que l’équipe serait inconfortable à domicile, n’y ayant joué qu’un seul match en 4 saisons.

Malgré leur déménagement, les Démons ne craignent pas de rater leur qualification pour les classiques de fin de saison. Le blitz d’octobre offre une grande marge de manœuvre à l’équipe de ce côté.

Bon mois de novembre à tous!

Les étoiles sont à nos portes!

Cette article est à but promotionnel. En cas de doute envers une des règles de l’évènement la page http://bloodbowl.ca/ksgl/le-mois-des-etoiles/ est celle à consulter!

etoiles-ksglC’était l’Halloween hier! En cette journée internationale du déguisement et de la sucrerie, avez-vous participé à la récolte de bonbon ou bien terrorisé les collecteurs de friandises? Dans les 2 cas, voici votre chance de terroriser vos adversaires sur le pitch! Vos idoles des 8 premières saisons sont de retour pour infliger crainte et souffrance aux joueurs et aux défensives adverses!

Avant chaque match du mois de novembre, les 2 coachs auront la chance d’ajouter un joueur étoile à leur équipe gratuitement. Toutefois, on ne peut pas étouffer les vieilles rivalités. Chaque joueur ne jouera que pour quelques races dignes de lui.

Consultez le lien suivant pour accéder aux règles et aux tableaux des joueurs étoiles. http://bloodbowl.ca/ksgl/le-mois-des-etoiles/

Le joueur se joint gratuitement à l’équipe, mais sa valeur est ajoutée à celle de l’équipe pour le calcul des primes de match. Certains joueurs seront prisés. Le premier coach a fixé sa valeur d’équipe à le premier choix. Si un coach ne veut pas que ces joueurs extraordinaires prennent le contrôle du match, il a le droit de refuser leur présence.

Sur ce, à vos dés!

Les Démons cèdent le premier rang!

demons-83

Le duel très attendu entre les Démons et le Buzz n’aura pas déçu. Le match s’est soldé par un score d’un partout. Après une défensive pénétrante du Buzz appuyé par une foule favorable, les Démons répliquèrent avec un jeu de passe chaotique. Les 2 équipes s’épuisèrent jusqu’au sifflet final sans pouvoir marquer à nouveau. Le Buzz subit le plus de dommage, encaissant 6 sorties contre 3. 

Lorsque la proportion d’ogre par partisan dépasse un certain seuil, des scènes de violences injustifiés peuvent survenir. Ce fut le cas dès le botté d’ouverture, alors qu’un groupe d’ogre se mit à lancer des snotlings sur le terrain pour protester l’absence de Nobla le Teigne payé pour réchauffer le banc. Une fois l’émeute terminée, les Démons se lancèrent à l’attaque plaquant 4 ogres d’entrée. Le Buzz opta pour la qualité plutôt que la quantité agressant Dakini avec pas moins de 5 joueurs. Le match de Dakini se termina sur le coup. Pendant ce temps, Dobby Doom longeait la ligne gauche, protégé par Chuck. Ce dernier s’éloigna un peu trop de sa mission. Frappabord utilisa toute sa grâce pour enchainer 2 esquives et lancer Dobby dans la foule. La foule lança le ballon aussi près que possible de la zone de but démoniaque. Chuck s’enfargea dans son ombre laissant le passage libre pour Gruîîîî qui après une brillante envolée inscrivit son équipe au tableau.

Les Démons reçurent à nouveau le ballon et encore une fois des snotlings volèrent sur le terrain permettant au Buzz de replacer leur défensive d’une façon plus hermétique. Chuck, promu porteur après la blessure de Dobby, dû tenter une passe difficile. Coup de chance, alors qu’il atteint Seropo Sitif au lieu de Will Smith. Après un blitz et une esquive hasardeuse, Seropo nivela la marque.

Décidément, les fans prirent goût à lancer des snotlings sur le terrain. Les arbitres jugèrent qu’après ce délai, du temps serait ajouté au chrono. Malheureusement pour le buzz, Flocon fut saisi d’un élan humaniste refusant de lancer son coéquipier afin de prouver que les snotlings sont autre chose que des projectiles de première qualité. Quel imbécile!

Après toutes les agressions subites en première demi, les Démons durent aligner leur botteur sur la ligne de front. Le botté se retrouva en pleine foule. Apparemment, les fans comprirent le message de Flocon et utilisèrent un des snotlings comme cible pour leur rocher. Heureusement, le pauvre s’en sorti indemne.  À défaut de recevoir un chat, Grumeau reçut le ballon. La cage du Buzz progressa efficacement, mais la combinaison de blitz douloureux et d’arbitre appelant des agressions illégales laissa le Buzz à court de snotlings à lancer. Forcés de se forcer une brèche, les ogres se buttèrent à des goules plus résistantes que prévu. Gargoule réussit même à plaquer Grumeau. Les morts-vivants voulurent clouer le cercueil adverse, mais le sifflet final vint trop tôt.

Avec une performance de 3 sorties, Will Smith fut élu joueur du match et il en profitera pour aiguiser ses tacles en plonger. GruÎÎÎ mérita sa retraite après son touché qui restera à jamais dans les anales de l’équipe.

Félicitations à tous pour ce beau début de saison, je crois qu’on a un record pour le plus de match joué en un mois!

Duel payant pour les Démons

demons

Les Démons surent s’imposer 1-0, alternant placage et esquive dans la boue du stade immondice. Malgré la longue présence de Max Écarterate chez les Avariés, les Démons firent le plus de dégâts envoyant un pourri là ou ils devraient tous être, à la morgue! (sorties 3-2 Démons)

C’est sous un ciel pluvieux que les Démons et les Avariés croisèrent le fer. Les Démons choisirent de défendre d’abord. Malgré le sol détrempé, les zombies demeuraient majoritairement debout encaissant les nombreux placages. La cage avariée se forma en plein centre  utilisant Shy-Sty comme pilier. Alors que son équipe avait besoin de ces muscles, Shy-Sty préféra passer de longues minutes à compter ses tentacules. Goulaga s’engouffra dans l’ouverture et amena Malark au sol. Avec la moitié de son équipe encerclé par les gardes démoniaques, Malark se jeta sur le ballon. Ce geste devint une grave erreur lorsque la balle traversa la mêlée pour atterrir en territoire des Démons. Dakini pris la balle et crut s’échapper, mais Malark encore lui le sonna quelques instants. Plutôt que de jouer la balle, Chuck voulut se débarrasser de Malark pour de bon. Contre toute attente, c’est Chuck qui visita le tapis. Avec quelques secondes à faire, le ballon trainait par terre. Dakini le prit, esquiva et remit à Gargoule. Nerveusement, Gargoule mit fin à la demi en ratant la réception.

Les Avariés démarrèrent la demi avec une formation défensive très étanche. Les nurgles voulurent faire bouger les choses et lancèrent toutes les troupes au front. La tactique se retourna contre eux alors que Frank Tannatinno délivra Yaja de son supplice. Des brèches se formèrent et les Démons s’y engouffrèrent. Rapidement, seul Malark pouvait stopper la marche des Démons. Chuck obtint sa revanche en lui cassant la jambe. Dobby Doom écoula le temps restant puis inscrivit le seul touché du match.

Du jamais vu se produisit alors que 2 joueurs des Démons roulèrent des doubles 6 lors de jets d’expérience. Frank Tannantinno et Gargoule en profiteront pleinement!

Les Démons gardent le cap!

demonsLes Démons rendaient visite à la nouvelle méritocratie de la Kasse Gueule, la Cale. Les morts  y jouèrent une partie sans bavure méritant une victoire de 3 à 1 malgré la présence de Morg’n’Torg dans le camp adverse. Encore une fois, 4 stunty subirent les foudres des Démons. Le jeu du match fut sans aucun doute la guérison de Chuck Hughes qui frôla la retraite. (Sorties 4-1)

Une impressionnante foule de 40 000 personnes assista au plus grand défi de la cale jusqu’à présent. Tout se mérite chez la cale. Pour se mériter un nom, chaque joueur doit avoir muté d’une façon ou d’une autre. C’est donc en recherche d’identité que près de la moitié de l’équipe reçu le premier botté. Les gobelins voulurent surprendre avec du jeu physique, mais les Démons les attendaient de pied ferme.  Un semblant de brèche s’ouvrit au centre et Marin Dodouss s’y aventura. Il rata sa dernière esquive laissant le porteur à découvert. Will Smith libéra le ballon des griffes des gobelins. Chuck prit aussi tôt la balle. Il tenta un blitz pour se dégager des gobelins en repli, mais il n’alla pas bien loin. Un gobelin lui fit visiter son nécromancien. Le ballon se retrouva au pied de Morg. Dakini saisit courageusement la balle, puis s’enfuit comme un froussard. Quelques gobelins l’encerclèrent, mais un blitz bien exécuté lui permis de se retrouver en sureté. 1-0 Démons

Dans son plan de match, la cale avait ciblé Chuck. Dès le début de la 2e demi, Chuck fut à nouveau sorti de la rencontre. La cale voulut impliqué ses grosses brutes, mais le troll s’écroula face à Goulaga. Cette gaffe permis aux Démons de construire une cage de calibre supérieur en plein centre de la défense. Les gobelins s’y attaquèrent. Après un blitz et une esquive, Dobby Doom inscrivit le 2e touché de l’équipe.

Avec seulement quelques minutes à faire, la cale tenta une remise pour amorcer le lancer du gobelin, mais le ballon se retrouva au sol. Chuck, de retour sur pied, plaqua un gobelin sur le ballon. Après quelques rebonds, Will Smith s’en empara. Morg le blitza, mais Smith résista. Dakini vint à sa rescousse multipliant sa force le temps d’un placage. Will esquiva et tenta sa première passe en 4 saison. Dobby Doom l’a reçu et marqua son 2e touché du match.

Avec quelques secondes à jouer et le sort du match scellé, Tyrrion y alla d’un botté d’une puissance exagérée qui rebondit dans la foule. Marin DoDouss fut choisit comme porteur et donc comme projectile. Morg n’Torg lui fit parcourir les 2 tiers de la distance dans les airs. Le pauvre gobelin réussit un atterrissage en catastrophe. Après quelques esquives de routine, Marin sauva l’honneur de son club en inscrivant le touché du match!

C’est un programme double qui attend les Démons ce jeudi. En évitant la défaite, les Démons pourraient prolonger leur séquence sans défaite à 13 matchs. Nous sommes loin du record des légendaires Hipsters, mais qui pourra éteindre le brasier démoniaque avant qu’il n’embrase la ligue en entier?

demons

Les Démons font des ravages!

Les 2 équipes championnes de la saison précédente croisaient  le fer pour ouvrir la saison IX. Tout comme dans le match Barbus vs Hogs, une des 2 équipes domina physiquement. Malgré les 6 sorties des Démons, le match se conclut sans gagnant (1-1). La seule sortie du Komodo survint au sifflet final.

Tyrrion  ouvrit le match avec un botté le long de la ligne de touche. Takal remit le ballon à ses fans par erreur et ceux-ci le firent payer en lançant le ballon en plein centre de la mêlée. Les Démons encerclèrent la balle, mais n’osèrent pas y toucher. Conquati fut plaqué sur le ballon qui rebondit directement entre les griffes de Korliss Jr. Dakini le plaqua aussi tôt. Pendant ce temps, Frank Tannantinno fractura le bras de Sorshen qui prendra du temps à s’en remettre. Le ballon se promena de démons en démons, mais aucun ne saisit sa chance. Takal, après d’éblouissantes esquives , prit le ballon. Gargoule le sonna. Au tour de Tenqli! Cette fois-ci, Will Smith s’occupa du blitz et sortit Tenqli de la rencontre. Encore une fois, Takal bondit de nulle part, pris la balle et sprinta jusqu’au bout.

Les Démons croyait avoir assez de temps pour marquer. Dès le départ, Touthankhamon détruisit le pauvre Ta’Gor Jr qui effectuait ses débuts dans la ligue. Dobby Doom ralentit l’offensive en ratant la prise de balle. Le Komodo se rapprocha du ballon. Cette fois-ci, Dobby pris le contrôle et transmis la balle à Chuck. Le sorcier des Démons frappa! Accompagné de Dakini, Chuck fonça dans la brèche. Les Skinks créèrent un écran que Chuck ne put enfoncé.

Tirant de l’arrière au score, les Démons se devaient de capitaliser sur leur surnombre. Le Komodo tenta l’ouverture en blitz. Les Démons étaient prêt à l’absorber. Le Komodo assailla la cage démoniaque, mais l’absence de Sorshen se faisait sentir. Dobby Doom réussit à s’extirper d’une situation épineuse qui pris tous les Saurus hors position. Chuck propulsait les Skink sans défense dans la foule les uns après les autres. Spore Takus voulut leur venir en aide, mais Rita Marga le ramena sur terre avec des tacles parfaitement executés. Cette fois-ci aucun écran ne put stopper les Démons. Certains fans se mirent à huer les morts-vivants qui tuèrent le chrono plutôt que de jouer la victoire. Chap Peure, cloué au banc, aurait osé critiquer son coach.

Malgré sa mort, Tagor Jr fut nommé le joueur du match des Démons! En réaction aux commentaires venimeux de Chap Peure, la direction des Démons aurait promptement congédier ce zombie renégat pour le remplacer par le lézard. Grâce au match nul, les Démons s’emparent de la tête et espèrent la conserver pour longtemps.

Bonne saison!