Archives du mot-clé 3 de 5

Une histoire de Blood Bowl

sauriens_cs6_final-corr-01-copy

Percy demanda a deux de ces joueurs recrues #12 Bosthax Xankei et #14 Nesh Kaemal de le rejoindre dans son bureau pour une petit mot d’encouragement.

« Vous savez Xankei et Kaemal, la violence est un mode de vie. Et le sport numéro de se mode de vie est le Blood Bowl. Lorsque vous avez quittés la douce contrée de Sagard, peut-être que vous compreniez pas que désormais, votre nouvelle vie serait sur le champ de bataille et sur le terrain de football. Blood Bowl est un sport de violence inégalée où la mort et le démembrement font partie du jeu. Règles – Quelles règles?»

Pause pour aspirez doucement une bouffée de cigare cuborcs… hummm… excellent…

« J’ai vu beaucoup de choses se produirent dans ma carrière de coach, et on m’en a rapportée aussi plusieurs. Et une histoire que l’on se plaît à raconter au country club est la suivante :

Vous n’avez pas vraiment joué à Blood Bowl jusqu’à ce que vous voyez de vos propres yeux, ceci :
• Un joueur tué par une pierre lancée au tout début de la partie (petit rire ironique…)
• Un joueur tué en mettant le paquet dans la zone d’en but
• Un joueur avec une tronçonneuse se tue, toujours spectaculaire la foule en raffole.
• Un troll mange un joueur de sa propre équipe avec le ballon
• Et dernier point, ils ne restent plus aucun joueurs sur le terrain, du moins debout.»

Percy éclata d’un rire quasi démoniaque et s’étouffa dans un nuage de boucane bleue.

#12 Bosthax Xankei et #14 Nesh Kaemal, ne suivait déjà plus l’histoire de leur coach depuis un bon moment. Regardant toutes deux une grosse mouche tournée autour du plafonnier. Peut-être est ce nouveau mal qui affecte la jeune génération, n’étant pas plus attentif à quoi que ce soit plus de 30 secondes… Probablement trop de tablette Iporcs. Ou bien, les skinks ne sont peut-être pas aussi une race avec qui avoir de longue conversation. Kss kss, Ssshhh, Ssss…

A+ les bloodbowlers…

rapides-kabir-kouba

Les Rapides acquièrent les Marmots de la Jeune Lorette

Une entente aurait été conclue afin que les Marmots de la Jeune Lorette, le club-école des Rangers dans la Ligue mineure de la Kasse Gueule, passe aux mains des Rapides. Le groupe Gobelinconfit aurait ratifié ce pacte afin de venir au secours des Marmots qui étaient devenus orphelins après avoir été abandonnés par les Rangers.

« Je ne veux pas contribuer à la spéculation avec des rumeurs et des informations erronées, a déclaré Comète Boréale, le pilote des Rapides. Ce que je peux vous dire c’est que j’ai une spécialité : les nobles causes. Entre autre la veuve et l’orphelin qui sont très utiles au blood bowl car il y a des veuves abusives et des orphelins féroces. Il me suffit de renifler une légère odeur de victime pour que j’entre en action. Et quelle action ! Une tempête ! »

ticasques

LE HÉRALD DE QUÉBEC, LE 23 juin 2017

Bonjour chers amateurs de Blood Bowl, ici Curtis La Claque, votre monstrueux reporter attaché aux Ti-Casques du Lac-des-Neiges.    Les dernières semaines ont été silencieuses, car j’était en vacance et je travaillais avec de vieux amis Pascal et Olivier à concevoir une boutique pour les amateurs de Blood Bowl.   FFMinis.com est maintenant le commanditaire officiel des Ti-Casque.

En juin, l’Igloo a été victime de terrorisme verminique.   Bilbon the Dark est convaincu que c’est un acte des RatPoils qui voulaient causer préjudice aux Ti-Casques.   Les vivres, boissons et autres victuailles ont été mangé, endommagé et volé.   Comment offrir de la qualité aux amateurs présents lors du match contre les Rangers???

Soirée décevante… 7 000 hooligans du nord se sont présentés pour supporter les Ti-Casques…   Un groupe de partisans assis au bar du coin nous a dit ceci :  »pas de bière et pas de bouffe beurk!!! »   17 000 personnes en collant vert sont sortis du bois à dos de chèvre, chevreuil, ours…   Les Ti-Casques se sentaient minuscule dans leur propre stade.

Cependant, ils ont su se relever les manches…. même s’ils sont torse nu.   Une nulle de 2 – 2 avec trois sorties dont 1 mort…  ben à moitié car l’apothicaire a su le remettre sur pied.

Espérons que c’est le début d’un renouveau et que le défi contre la vermine saura les remettre sur le chemin de la victoire.

Bonne St-Jean tout le monde!!!

Les Démons se préparent pour la Classique

demons-83

La nulle obtenue ce mercredi a scellé le destin des Démons qui devront  remporter la classique de la blanche pour mériter leur place dans la grande ligue. Voici les commentaires du coach à l’approche du tournoi:

Nos attentes étaient bien plus élevé en début de saison. L’important présentement, c’est que les gars et moi nous amusons et prenons du gallon. Notre objectif demeure le même, Gagner le prochain match! Présentement, on manque de mordant, mais ce n’est qu’une léthargie. Avec le sang viendront les victoires! C’est du bloodbowl après tout!

Lorsque demandé quelle équipe il craignait le plus, Scotty aurait rétorqué que les Ti-Casques représenteraient un gros défi! Nos goules seraient aussi très soulagé d’éviter les sanguinaires Lykhornes!

Bonne classique à tous!

Les Charcutiers ont leur Food Truck à Québec

C’était le lancement, cette fin de semaine, du projet pilote des Food Truck dans la ville de Québec. L’organisation des Charcutiers nous réservait une belle surprise avec leur participation à cet événement. Pour ce premier weekend, les chefs nains du chaos accueillaient la population au site du Domaine Maizeret.

Gardée secrète, leur participation à ce projet d’envergure en a ravi plus d’un. Les épicuriens ont pu goûter de nouveaux produits exclusif au camion de rue des Charcutiers.

« Nous tenions à offrir des produits différents de ce à quoi nous sommes associé d’habitude. Au bar du stade, nous servons plutôt des viandes froides et des bières fortes. Avec le camion nous voulons aller vers des mets qui vont surprendre. » de nous expliquer Utzkhali, le capitaine de l’équipe.

D’ailleurs, beaucoup de mets avec de la verdure étaient sur le menu, au grand plaisir des amateurs. « La saison chaude est propice à des repas plus légers, de plus, le nombre de sorties que nous avons fait face aux Rangers a grandement aidé à obtenir les ingrédients requis. » d’avoué Warzhok.

Quelques classiques que nous retrouvons au stade le Hachoir seront aussi offerts au camion de rue, mais l’idée générale est de changer les mets à chaque semaine. « Par exemple, nous avons une salade chaude avec légumes grillés pour le Domaine Maizeret. Merci au magicien qui a lancé l’éclair sur le receveur des elfes des bois! Nous n’aurons pas ce repas aux autres endroits! » de s’exclamé le bloqueur nain du chaos.

20170615_121619

Voilà comment créer l’engouement pour ce happening selon les restaurateurs qui participent à ce projet pilote. « Nous recueillerons les commentaires des restaurateurs et de la population à la fin de l’été et apporterons des changements, si nécessaire. » d’expliqué Chantale Hébert, conseillère municipale pour équipe Labeaume.

Rappelons qu’il y aura sept camions-restaurants qui se promèneront tout l’été sur l’un des dix sites choisis par la ville de Québec. Le projet devrait prendre fin à la mi-septembre. D’ici là, bonne dégustation!

rapides-kabir-kouba

Les Rapides l’emportent contre l’alliance Komodo & Lykhornes

Les Rapides ont remporté le podium face à l’alliance Komodo & Lykhornes, ce dimanche soir, par un pointage de 3 à 2. À elle seule, la formation Elfe Haut a héroïquement réalisé deux de ces trois touchés tout en absorbant 9 sorties, dont cinq personnellement – incluant deux décès, une blessure grave et deux blessures légères.

« Nous avions déjà constaté lors de nos qualifications de ce matin que n’avons plus rien à apprendre et à améliorer, a déclaré Comète Boréale, le pilote des Rapides. Notre sortie a été parfaite. Les filles ont été agressives. On a eu une hésitation sur un coup d’envoi parce que les officiels ont été incompétents et ça nous a coûté un blitz. N’empêche, on a démarré sur les chapeaux de roue malgré un fort vent de face et on a réussi à distancer l’alliance Komodo – Lykhornes dans la ligne droite tout en mettant de la pression dans les courbes. On mérite cette victoire. »

À la clôture du match, les Rapides ont fait don de 120 000$ à la Fondation Charogne Stone, ce qui en fait l’équipe la plus généreuse du circuit. La Fondation aurait vainement suggéré aux Rapides de faire le don sous le couvert de l’anonymat.

sauvages-wendake

Victoire sanglante au Ti-Pi

La température était parfaite pour un match de bloodball et les Sauvages étaient en forme ce vendredi soir au Ti-Pi.

Les supporters étaient déchaînés et avant même le botté d’envoi, les joueurs ont perdu du précieux temps de jeu pendant que l’arbitre tentait de contenir une émeute. Nos héros locaux ont enfin pu botter le ballon à leurs adversaires. Les Rangers ont été ébranlés dès le début du match par une blessure si sévère que l’apothicaire a cru bon d’achever le joueur plutôt que de le soigner. Déjà un peu déstabilisé, ils ont tout de même ouvert la marque avec un beau touché à leur sixième tout de jeu.

Il restait dont trois tours aux sauvages pour égaliser la marque et Loup Gourou s’en est chargé avec succès.

La deuxième mi-temps a débuté comme la première avec la deuxième émeute de la soirée. Après que le terrain ait été dégagé des fans beaucoup trop enthousiasmes,  ce fût au tour des Sauvages de recevoir la balle. Cette fois c’est le Grand Chef Canin qui se chargeât de porter le ballon avec succès jusqu’à la zone des buts pendant que le reste de l’équipe s’en prenait aux elfes sans ménagement, souvent à deux contre un. C’est donc sans grande surprise et surtout sans mérite que les Sauvages causèrent plusieurs sorties aux délicats Rangers.

Il restait trois tours aux Rangers pour égaliser. Malheureusement pour eux, leur désavantage numérique et leur manque de zèle pour esquiver et faire d’habiles jeux de passes (comprendre beaucoup de un mal placés) leur ont occasionné un défaite.

 

Score
Sorties
sauvages-1

2

5
rangers

1

1

Les Saurus

sauriens_cs6_final-corr-01-copy

Les Saurus sont l’épine dorsale d’une équipe Lizardmen. Exceptionnellement forts, et couverts d’écailles épaisses et épineuses, ils sont des soldats sauvages, avec une formidable capacité à prendre et à infliger des dégâts. Ils sont des prédateurs vifs dont les corps ont été créés pour maximiser leurs potentiels de combat au corps à corps. Leurs crêtes osseuses et leurs peaux écailleuses peuvent encaisser les plus durs des coups. Même désarmés, les Saurus sont des ennemis formidables, avec des griffes et des dents pointues capables de déchirer la gorge et de mordre un membre, ainsi qu’une queue puissante qui peut écraser toutes autre joueurs de Blood Bowl. Cependant, leurs cerveaux primitifs se sont révélés largement incapables de maîtriser des consignes simples. Les Saurus sont connus aussi pour leurs longévités, s’ils ne sont pas tués au combat ou en plein match, et ils ne cessent de croître, devenant plus grands et plus forts à mesure que les siècles s’écoulent. Beaucoup de héros et de stars players Saurus sont devenus célèbres en étant essentiellement d’éternels combattants.  Percy se trouve à être très fier de sa brigade de Saurus. Il continue d’imaginer et de rêver a des stratagèmes pour apprendre à leurs cousins plus petit le principe élémentaire de ramasser un simple ballon.

templiers-orsainville-481x270

Lancement de saison réussi!

Ici Jean Pole deRideau pour la sixième édition du Saint Calice. Beaucoup de matériel pour cet article. Commencons d’abord avec l’anoblissement de deux joueurs issue du repêchage. À noté que c’est la premiere fois depuis 18 matches que les Templiers afficheront un « line up » complet avec 4 Blitzers. Veuillez saluer bien bas ces nouveaux Lord.

Lord Beta Vulgaris duJardin

Instruit dans une université de troisième ordre, Beta était tanné de passer pour un légume. Il a décidé de se consacrer au Blood Bowl et esperer faire honneur à sa famille. Il excelle à controler ses glissades et a des tendance frénétique!

Lord Lott Dod de Neimoidia
Il dit venir d’une autre planète apeller Neimoidia. Avec sa drole de gueule, on serait porté à le croire! Il essait d’exceller à l’attraper du ballon. Intercepter des passes, c’est son dada.

C’est donc avec une équipe complète que nos héros on affronter les Rangers. Une belle victoire de 2-1. Les « stats » pourrait laisser croire à une domination physique des elfes mais il n’en est rien. Nos Bretons ont sortit beaucoup de joueurs, mais les elfes semblait se relever de leur KO à un rythme déchaîné. Il faut dire que les Rangers ont engagé deux belle sal … hrmmm … pu … hrm … deux belle jeune femme légèrement vêtu pour motivé leur troupe à retourné au jeu.

Nos valeureux ont été approché par le Komodo et les Ticasques pour un match. Nous verrons bientôt qui sera leur prochain adversaire!

demons-83

Les Démons s’enlisent au classement

Un autre match enlevant et une autre défaite décevante pour les Démons qui occupent la dernière place au classement. Le coaching dans les moments clés a particulièrement fait défaut.  Les Sauvages ont reçu le botté d’envoi. Sur leur 2e plaqué du match, ils envoyèrent Baal à la morgue. Animé d’une soudaine colère inébranlable, les Démons se mirent à fendre les armures de toute part sans générer de sorties majeures. C’est lorsque les Démons assommèrent Cogne Gna que les Sauvages y allèrent d’une percée. Les Démons semblaient contenir l’attaque à merveille, mais Legolas voulut s’en prendre à la star défensive Bozaka plutôt que de couvrir son corridor de course. Zoulou réussit alors un placage risqué couchant Dobby Doom et repoussant Chuck Hughes ouvrant du même coup le passage à Loup-Gourou qui ouvrit la marque. Suite à la chandelle des Sauvages, les Démons se lancèrent à l’attaque. Les Démons croyaient avoir l’avantage numérique sur le flanc gauche, mais alors que Dobby Doom tournait le coin, il compris que son équipe jouait avec un joueur en moins alors que Pluk réchauffait le banc. La gaffe mis une halte à la percée des Démons, car personne ne pu stopper Bozaka qui tel un rocket explosa la montée des Démons.

Avec onze joueurs sur le terrain, les Démons croyaient faire mieux. La demi était excitante. Cogne Gna s’attaquait à répétition au coin le plus faible de chaque cage forçant le porteur à déménager de tour en tour. Les Démons voulurent filer dans une brèche, mais se retrouvèrent plutôt coincé dans une moitié du terrain. Ils avaient l’avantage numérique, mais encore une fois Dobby Doom se laissa à porter de frappe de Bazoka qui lui arracha le ballon des mains. Quelques instants plus tard, Loup-Gourou y alla d’un sprint face à Sasame pour remporter le droit d’inscrire un doublé. Courageusement, Sasame réussit le plaqué dans les dernières secondes du match.

Malgré ce belle effort, le résultat final demeure une défaite. Scotty Boohman n’était pas fier de lui. « Mes joueurs ont joué un gros match violent comme je le souhaite et moi je n’ai pas su leur dicter les bonnes actions » a t-il dit. Se sera maintenant place aux Rangers d’affronter les Démons qui espérons le mettront fin à leur déboire face aux elfes des bois.

Bonne semaine à tous!