Archives du mot-clé 3 de 5

Les Démons gardent le cap!

demonsLes Démons rendaient visite à la nouvelle méritocratie de la Kasse Gueule, la Cale. Les morts  y jouèrent une partie sans bavure méritant une victoire de 3 à 1 malgré la présence de Morg’n’Torg dans le camp adverse. Encore une fois, 4 stunty subirent les foudres des Démons. Le jeu du match fut sans aucun doute la guérison de Chuck Hughes qui frôla la retraite. (Sorties 4-1)

Une impressionnante foule de 40 000 personnes assista au plus grand défi de la cale jusqu’à présent. Tout se mérite chez la cale. Pour se mériter un nom, chaque joueur doit avoir muté d’une façon ou d’une autre. C’est donc en recherche d’identité que près de la moitié de l’équipe reçu le premier botté. Les gobelins voulurent surprendre avec du jeu physique, mais les Démons les attendaient de pied ferme.  Un semblant de brèche s’ouvrit au centre et Marin Dodouss s’y aventura. Il rata sa dernière esquive laissant le porteur à découvert. Will Smith libéra le ballon des griffes des gobelins. Chuck prit aussi tôt la balle. Il tenta un blitz pour se dégager des gobelins en repli, mais il n’alla pas bien loin. Un gobelin lui fit visiter son nécromancien. Le ballon se retrouva au pied de Morg. Dakini saisit courageusement la balle, puis s’enfuit comme un froussard. Quelques gobelins l’encerclèrent, mais un blitz bien exécuté lui permis de se retrouver en sureté. 1-0 Démons

Dans son plan de match, la cale avait ciblé Chuck. Dès le début de la 2e demi, Chuck fut à nouveau sorti de la rencontre. La cale voulut impliqué ses grosses brutes, mais le troll s’écroula face à Goulaga. Cette gaffe permis aux Démons de construire une cage de calibre supérieur en plein centre de la défense. Les gobelins s’y attaquèrent. Après un blitz et une esquive, Dobby Doom inscrivit le 2e touché de l’équipe.

Avec seulement quelques minutes à faire, la cale tenta une remise pour amorcer le lancer du gobelin, mais le ballon se retrouva au sol. Chuck, de retour sur pied, plaqua un gobelin sur le ballon. Après quelques rebonds, Will Smith s’en empara. Morg le blitza, mais Smith résista. Dakini vint à sa rescousse multipliant sa force le temps d’un placage. Will esquiva et tenta sa première passe en 4 saison. Dobby Doom l’a reçu et marqua son 2e touché du match.

Avec quelques secondes à jouer et le sort du match scellé, Tyrrion y alla d’un botté d’une puissance exagérée qui rebondit dans la foule. Marin DoDouss fut choisit comme porteur et donc comme projectile. Morg n’Torg lui fit parcourir les 2 tiers de la distance dans les airs. Le pauvre gobelin réussit un atterrissage en catastrophe. Après quelques esquives de routine, Marin sauva l’honneur de son club en inscrivant le touché du match!

C’est un programme double qui attend les Démons ce jeudi. En évitant la défaite, les Démons pourraient prolonger leur séquence sans défaite à 13 matchs. Nous sommes loin du record des légendaires Hipsters, mais qui pourra éteindre le brasier démoniaque avant qu’il n’embrase la ligue en entier?

buzz-hsc

Le Buzz étourdit la Kasse Gueule

HSC – Il y a un Buzz dans la Kasse Gueule, juste pas celui attendu par tout le monde.

« Je pense pas qu’on se se’ait choisit pou’ fai’e un tou’ du chapeau, » a affirmé le capitaine Flocon à la suite de l’étonnant parcours de trois victoires sans faute de l’équipe Ogre.

Le colosse leader du Buzz s’est déjà cimenté plusieurs fois sur le jeu, mais aussi à la tête du Buzz, en affichant une capacité d’analyse qui laisse régulièrement les défenseurs – et ses coéquipiers – pantois.

« Sa capacité d’analyse s’est accélé’ée au cou’s des de’nie’s matchs » nous a précisé le coach Hum. « Je pense qu’il peut enco’e ajouter de la vitesse. Combien ? Je sais pas. Il a beaucoup d’espace pou’ deveni’ meilleu' ».

Avec quelques matchs sous la ceinture, coach Hum commence à mieux saisir les réalités du Buzz lors des situations de jeu les plus chaotiques.

« Déjà, on fait face à un défi. Pour beaucoup de ga’s, si leu’s pieds font quelque chose, leu’s mains font rien, » a dit Hum. « Si leu’s mains essaient de batt’e un plouc, leu’s pieds font du su’ place. Pendant ce temps-là, on pe’d de la vitesse. On doit deveni’ davantage multitâches. »

Acte I – Un Choc pas si cruel

On apprend de nos erreurs, mes acteurs connaissaient pourtant leurs textes, on devra mieux improvisés la prochaine fois!

-Le Dramaturge

Lundi soir les Mascarades ont reçu la visite des Aspartant sur les planches du Théâtre Imaginarium dans le quartier Champlain. La rencontre que nous avions qualifié de Choc Cruel n’a finalement pas été si cruel que cela.

18 000 supporteurs, dont 12 000 fervents supporteurs de l’équipe locale ont assisté à ce spectacle inaugural. L’Aspartant sont venus avec une formation plus légère de deux joueurs, ce qui à eu pour effet de permettre au coach Austère Astaire de se payer les services d’un mercenaire Blitzers, de la vedette Helmut Wulf et un magicien.

La première demi à commencé à l’attaque pour les acteurs/joueurs Elfes Noires. À la moitié de la mi-temps, Prospero le blitzer des Mascarades à marqué son deuxième touch down de la saison et ce après avoir reçu une passe de son collègue Macbeth. Un beau travail d’équipe. La seconde moitié de la mi-temps, l’Aspartant à tenté tant bien que mal de mettre en échec l’attaque des troupes spartiates sans succès. Aimery Stan Siette le receveur des Aspartant à créé l’égalité pratiquement au dernier tour. Laissant un tour aux Mascarades pour tenter un jeu offensif, pas assez de temps pour provoquer un jeu miracle.

La deuxième mi-temps à été ordinaire pour les troupes elfiques, il ne faut pas la qualifié de tragédie, mais plutôt de comédie pseudo-sportive. L’attaque humaine avec l’aide d’un fou furieux équipé d’un sécateur de démembrement à évoluer tout au long de l’engagement de la seconde moitié, doucement en forme de cage vers la zone des buts. Tel un bulldozer alimenté à la sueur viril spartiate, avançant doucement mais surement. Devant une telle machine offensive, les acteurs elfiques on tenté tant bien que mal d’attaqué les coins de cette machine, pour la ralentir, mais en vain.

Une défaite pour les Mascarades sur leurs propres planches!  À quand la prochaine représentation? Surveillez la programmation!

Les Démons s’établissent comme favoris

demons-83

C’était un match joué pour l’honneur et les fans eurent l’honneur d’assister à un feu d’artifice entre ces 2 équipes. Chacune jouant son style de jeu à la lettre, c’est le style violent des Démons qui sorti vainqueur 2 à 1 au score et 3-2 aux sorties. 

Comme les gentlemans qu’ils sont, les Démons offrirent aux Rangers d’engager les hostilités. Frappant tôt et fort, les Rangers sortirent Atila et Rita Marga du terrain. Quelques elfes envahirent la zone adverse. Ramsès blitza Belladone dès qu’il le put. Le ballon resta en jeu, mais pas le joueur. Les Rangers passèrent le ballon en fond de terrain et battirent un écran digne de ce nom. Chuck le fracassa en envoyant Tabac au banc. Chuck, en feu par les temps qui court, fit visiter la foule à Dina Colada. Déterminer à faire cesser ce massacre les Rangers envoyèrent Chuck rejoindre Dina. Par contre, cet effort physique ouvrit une brèche aux morts-vivants. Les Rangers durent en finirent avec leur touché y allant d’une acrobatique remise suivit d’une passe alors que le porteur n’aurait pu que trotter jusqu’au bout. La foule était en liesse.

Au tour des Démons d’attaquer! Chuck, enragé d’avoir quitté le terrain, poursuivit son brasse camarade. Les zombies et les momies engagèrent autant d’elfe que possible détournant l’attention du ballon. Alors que les Rangers s’embourbaient, Dobby Doom fila le long de la ligne de touche. Personne ne pu le rattrapper! 1-1 à la mi-temps.

Dès le début de la demi, une blessure dévasta la défense elfique. Groot fut envoyé au douche par Toutankhamon. Sans leur pilier, les elfes quittèrent le terrain à un rythme incroyable. Avec 6 tours à jouer, il n’en restait que 6. Démontrant leur courage, les elfes se lancèrent à l’intérieur des cages malgré tout. Les cris de douleur se multipliaient. Taro, n’en pouvant tout simplement plus, se jeta au sol simulant une commotion. Les gardes de Dobby Doom trouvèrent le tout hilarant. Absinthe saisit sa chance et plaqua Dobby Doom. Malheureusement, il jongla avec la balle. Will Smith se ressaisit et escorta violemment Absinthe hors du terrain. Seulement 2 elfes tenaient debout. Chuck prit le ballon et compléta un match bien rempli en inscrivant le touché victorieux. Dans les dernières secondes du match et n’ayant pas le temps de marquer, les Rangers sautèrent à 4 sur Legolas Morte Feuille et mirent fin à ces jours.

Avec 2 victoires face à des rivaux potentiels en Classique, les Démons affichent leur couleur. Ils seront les favoris pour remporter le trophée et rien de moins que le championnat sera considéré un échec!

Bonne fin de saison à tous!

Repêchage VIII – Le top 3 de l’Aurore

Le repêchage est terminé et les concierges en sont à faire le ménage. Si nos Rapides ne nous ont rien réservé d’époustouflant (hormis Pistil, un joueur qui viendra renforcer la défensive) certaines autres équipes ont davantage trouvé le moyen de briller. Voici notre Top 3 des équipes qui ont bien fait lors du Repêchage VIII… ainsi que nos mentions honorables et bof.

Position 1  : Ticasques

ticasquesLe management des Ticasques a mené des négociations du tonnerre afin d’améliorer ses positions au repêchage. Leur récolte finale fut de six espoirs, incluant le premier choix au total de la livrée VIII. C’est ainsi que Poilvache et sa formidable tronçonneuse feront vraisemblablement le saut très prochainement dans la grande ligue… nous parions même avant la fin de la saison.

Poilvache : Trois-Quart, Tronçonneuse, Arme Secrète
Saintronc : Trois-Quart, Écrasement
Bruxellis Pullulat : Coureur, Pro
Vitali Glace : Lanceur, Costaud
Col. Hans Landa : Berserker, Manchot
Brosse Lee : Trois-Quart, Blocage Multiple

Position 2 : Charcutiers

charcutiers-1Les Charcutiers ont fait de beaux échanges en entrée de jeu et se sont même retrouvés, l’espace d’un instant, avec huit choix au repêchage. Sans nécessairement claquer un coup de circuit, ils ont repêché une très intéressante profondeur au poste de Centaure Taureau, accompagnée d’un embryon de jeu de passe chez les Hobgobelins. Notre seule déception est qu’ils aient préféré repêcher un second lanceur plutôt qu’un receveur de qualité.

Dobeliou Bush : Centaure Taureau, Garde
Bellebrune : Centaure Taureau, Esquive en force
Mourn Blade : Hobgoblin, Esquive
Scions DuJambon : Hobgobelin, Lancer Précis
Elric Goslayer : Hobgoblin, Lancer Précis

Position 3 : Faucheurs

faucheursLes Faucheurs sont partis à la pêche et la tactique fut possiblement très payante avec une récolte de cinq poissons. On plaint déjà l’équipe qui devra se farcir toutes leurs cartes Dirty Tricks en un seul match d’importance. De l’autre côté, l’espoir Hulk Hogan est aussi resté pogné dans les filets de l’équipe. En coulisses, la direction a frénétiquement tenté d’échanger le pauvre contre un autre poisson… on parie que ça ne fera pas un très bon effet sur le moral du joueur.

Hulk Hogan : Zombie, Lancer Précis
Cinq Poissons d’avril

Mention honorable : Sauvages

sauvagesComme toujours, la direction des Sauvages s’est faite très discrète, mais c’est parce qu’elle était bien concentrée. Sans nécessairement casser la baraque, on a noté leur efficacité à se dénicher, tard dans le repêchage, quelques joueurs « hors normes » un poil fonctionnels… dont le Golem de Chair Moly Teau, un projet certainement à très, très long terme.

Cucugnan : Zombie, Blocage
Couillet : Zombie, Projection
Moly Teau : Golem de Chair, Anticipation
Nasturtium : Zombie, Nerfs d’Acier
Marché DuStore : Goule, Animal Sauvage

Mention bof : Templiers

templiersDans une manoeuvre non sans rappeler celle des Khorneflakes lors d’un repêchage passé, les Templiers ont échangé tous leurs choix pour être dans le top 5 du repêchage et mettre la main sur… Wakefield Jaraman, un Blitzeur avec Nerfs d’Acier. Même le bougre classé dix-huitième par la Centrale de Repêchage ne s’y attendait pas ! Espérons qu’il soit capable de jouer sous la pression venant avec son rang de sélection !

Une histoire de Blood Bowl

sauriens_cs6_final-corr-01-copy

Percy demanda a deux de ces joueurs recrues #12 Bosthax Xankei et #14 Nesh Kaemal de le rejoindre dans son bureau pour une petit mot d’encouragement.

« Vous savez Xankei et Kaemal, la violence est un mode de vie. Et le sport numéro de se mode de vie est le Blood Bowl. Lorsque vous avez quittés la douce contrée de Sagard, peut-être que vous compreniez pas que désormais, votre nouvelle vie serait sur le champ de bataille et sur le terrain de football. Blood Bowl est un sport de violence inégalée où la mort et le démembrement font partie du jeu. Règles – Quelles règles?»

Pause pour aspirez doucement une bouffée de cigare cuborcs… hummm… excellent…

« J’ai vu beaucoup de choses se produirent dans ma carrière de coach, et on m’en a rapportée aussi plusieurs. Et une histoire que l’on se plaît à raconter au country club est la suivante :

Vous n’avez pas vraiment joué à Blood Bowl jusqu’à ce que vous voyez de vos propres yeux, ceci :
• Un joueur tué par une pierre lancée au tout début de la partie (petit rire ironique…)
• Un joueur tué en mettant le paquet dans la zone d’en but
• Un joueur avec une tronçonneuse se tue, toujours spectaculaire la foule en raffole.
• Un troll mange un joueur de sa propre équipe avec le ballon
• Et dernier point, ils ne restent plus aucun joueurs sur le terrain, du moins debout.»

Percy éclata d’un rire quasi démoniaque et s’étouffa dans un nuage de boucane bleue.

#12 Bosthax Xankei et #14 Nesh Kaemal, ne suivait déjà plus l’histoire de leur coach depuis un bon moment. Regardant toutes deux une grosse mouche tournée autour du plafonnier. Peut-être est ce nouveau mal qui affecte la jeune génération, n’étant pas plus attentif à quoi que ce soit plus de 30 secondes… Probablement trop de tablette Iporcs. Ou bien, les skinks ne sont peut-être pas aussi une race avec qui avoir de longue conversation. Kss kss, Ssshhh, Ssss…

A+ les bloodbowlers…

rapides-kabir-kouba

Les Rapides acquièrent les Marmots de la Jeune Lorette

Une entente aurait été conclue afin que les Marmots de la Jeune Lorette, le club-école des Rangers dans la Ligue mineure de la Kasse Gueule, passe aux mains des Rapides. Le groupe Gobelinconfit aurait ratifié ce pacte afin de venir au secours des Marmots qui étaient devenus orphelins après avoir été abandonnés par les Rangers.

« Je ne veux pas contribuer à la spéculation avec des rumeurs et des informations erronées, a déclaré Comète Boréale, le pilote des Rapides. Ce que je peux vous dire c’est que j’ai une spécialité : les nobles causes. Entre autre la veuve et l’orphelin qui sont très utiles au blood bowl car il y a des veuves abusives et des orphelins féroces. Il me suffit de renifler une légère odeur de victime pour que j’entre en action. Et quelle action ! Une tempête ! »

ticasques

LE HÉRALD DE QUÉBEC, LE 23 juin 2017

Bonjour chers amateurs de Blood Bowl, ici Curtis La Claque, votre monstrueux reporter attaché aux Ti-Casques du Lac-des-Neiges.    Les dernières semaines ont été silencieuses, car j’était en vacance et je travaillais avec de vieux amis Pascal et Olivier à concevoir une boutique pour les amateurs de Blood Bowl.   FFMinis.com est maintenant le commanditaire officiel des Ti-Casque.

En juin, l’Igloo a été victime de terrorisme verminique.   Bilbon the Dark est convaincu que c’est un acte des RatPoils qui voulaient causer préjudice aux Ti-Casques.   Les vivres, boissons et autres victuailles ont été mangé, endommagé et volé.   Comment offrir de la qualité aux amateurs présents lors du match contre les Rangers???

Soirée décevante… 7 000 hooligans du nord se sont présentés pour supporter les Ti-Casques…   Un groupe de partisans assis au bar du coin nous a dit ceci :  »pas de bière et pas de bouffe beurk!!! »   17 000 personnes en collant vert sont sortis du bois à dos de chèvre, chevreuil, ours…   Les Ti-Casques se sentaient minuscule dans leur propre stade.

Cependant, ils ont su se relever les manches…. même s’ils sont torse nu.   Une nulle de 2 – 2 avec trois sorties dont 1 mort…  ben à moitié car l’apothicaire a su le remettre sur pied.

Espérons que c’est le début d’un renouveau et que le défi contre la vermine saura les remettre sur le chemin de la victoire.

Bonne St-Jean tout le monde!!!

Les Démons se préparent pour la Classique

demons-83

La nulle obtenue ce mercredi a scellé le destin des Démons qui devront  remporter la classique de la blanche pour mériter leur place dans la grande ligue. Voici les commentaires du coach à l’approche du tournoi:

Nos attentes étaient bien plus élevé en début de saison. L’important présentement, c’est que les gars et moi nous amusons et prenons du gallon. Notre objectif demeure le même, Gagner le prochain match! Présentement, on manque de mordant, mais ce n’est qu’une léthargie. Avec le sang viendront les victoires! C’est du bloodbowl après tout!

Lorsque demandé quelle équipe il craignait le plus, Scotty aurait rétorqué que les Ti-Casques représenteraient un gros défi! Nos goules seraient aussi très soulagé d’éviter les sanguinaires Lykhornes!

Bonne classique à tous!

Les Charcutiers ont leur Food Truck à Québec

C’était le lancement, cette fin de semaine, du projet pilote des Food Truck dans la ville de Québec. L’organisation des Charcutiers nous réservait une belle surprise avec leur participation à cet événement. Pour ce premier weekend, les chefs nains du chaos accueillaient la population au site du Domaine Maizeret.

Gardée secrète, leur participation à ce projet d’envergure en a ravi plus d’un. Les épicuriens ont pu goûter de nouveaux produits exclusif au camion de rue des Charcutiers.

« Nous tenions à offrir des produits différents de ce à quoi nous sommes associé d’habitude. Au bar du stade, nous servons plutôt des viandes froides et des bières fortes. Avec le camion nous voulons aller vers des mets qui vont surprendre. » de nous expliquer Utzkhali, le capitaine de l’équipe.

D’ailleurs, beaucoup de mets avec de la verdure étaient sur le menu, au grand plaisir des amateurs. « La saison chaude est propice à des repas plus légers, de plus, le nombre de sorties que nous avons fait face aux Rangers a grandement aidé à obtenir les ingrédients requis. » d’avoué Warzhok.

Quelques classiques que nous retrouvons au stade le Hachoir seront aussi offerts au camion de rue, mais l’idée générale est de changer les mets à chaque semaine. « Par exemple, nous avons une salade chaude avec légumes grillés pour le Domaine Maizeret. Merci au magicien qui a lancé l’éclair sur le receveur des elfes des bois! Nous n’aurons pas ce repas aux autres endroits! » de s’exclamé le bloqueur nain du chaos.

20170615_121619

Voilà comment créer l’engouement pour ce happening selon les restaurateurs qui participent à ce projet pilote. « Nous recueillerons les commentaires des restaurateurs et de la population à la fin de l’été et apporterons des changements, si nécessaire. » d’expliqué Chantale Hébert, conseillère municipale pour équipe Labeaume.

Rappelons qu’il y aura sept camions-restaurants qui se promèneront tout l’été sur l’un des dix sites choisis par la ville de Québec. Le projet devrait prendre fin à la mi-septembre. D’ici là, bonne dégustation!