Un petit air réconfortant pour le Buzz

Les Triplettes de Titville étaient en répétition hier au stade des Canons et se sont amusées à adapter leur grand succès pour aider le coach du Buzz, ses Ogres et les si « mignons et attachants » Snotlings, à retrouver le moral.  Elles nous ont gentiment accordé une entrevue improvisée au centre du terrain.  Voici les paroles (sur l’air connu):

J’voudrais finir ma vie à la Ruche Où où ? – Même si c’est pas trop Ogre les rimes en « ou » – Mais je veux être buzzée, triplement buzzée – Aussi Buzzée qu’les triplettes de Titville

(Allez les filles…) Swinging Yin-Yang Rendez-Vous – Snotling dancing poup pidou –       Vaudou cancan, balais tabou – Au Buzz le Swinging Rendez-Vous

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "Un petit air réconfortant pour le Buzz"

  Souscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Sébastien
Admin

Merci ! On va voir ce que ça va donner ce soir contre la Cale !

🙂