LES CANONS VOIENT JAUNE DANS LA ROUGE

Avec le support enthousiaste de ses nouvelles Pom-Pom Girls, les Canons disputaient samedi leur 17ième match de la saison.  Cette fois, contre les flamboyants Bestboyz de Longueuil, une équipe Orque de la ligue Rouge, dont tout l’équipement est de couleur jaune et même leurs horribles tronches grimaçantes et leurs mains démesurées portant la peinture de guerre de la même couleur que leur uniforme.  Aveuglant !!!

Nos petites dames, pourtant assez costaudes, avaient l’air de minuscules, « mignons et attachants » Snotlings, tellement elles étaient submergées dans cette marée jaune, coachée par Gorge Brasseur, un sympathique vétéran de la première édition du jeu. Comme il fallait s’y attendre, les peaux-ver…  jaunes ont facilement disposé de nos protégées par la marque de 2 à 0 avec 3 sorties contre 2.

Les supporteurs ont dû retenir leur souffle durant au moins 45 interminables secondes, le temps que notre Apothicaire Fluide Runique sorte de son inactive torpeur pour réussir la résurrection miraculeuse de notre future championne Jasmine Théglacé qui s’en est tirée, Ennéfel merci, avec une simple commotion.  Les stépettes des Triplettes ont apporté beaucoup de joie et de rigolades parmi la foule, mais sur le terrain les joueuses, le plus souvent sur le ventre à brouter l’herbe, avaient plutôt tendance à rire jaune.

Après le match, le coach des Canons a déclaré : « On n’est pas mazo. Nous aussi on n’aime pas perdre.  On haït ça!  Mais chez les Naines et les Nains, on est tenace, plus persistants que n’importe qui.  On avait prévenu nos partisans en début de saison d’être patients.  Merci d’avoir fait preuve de la plus grande tolérance envers nous!  Lâchez-pas.  Nous on ne vous lâchera pas. »  (Il me semble qu’on l’a déjà entendu celle là)

Résultats du match:
Bestboyz 2 touchés 3 sorties,
Canons 0 touché 2 sorties.

Poster un Commentaire

4 Commentaires sur "LES CANONS VOIENT JAUNE DANS LA ROUGE"

  Souscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Sébastien
Admin

La persévérance est la première qualité nécessaire à un bon coach.

On naît tous bleus et personne ne devient respectable au blood bowl sans avoir subit son lot important de défaites. Les coachs qui perdent peu n’affrontent pas les bons adversaires. Être défait est signe qu’on a quelque chose à apprendre… et pour éventuellement intégrer cette leçon, il faut persévérer.

Ceci dit, c’est vrai qu’une victoire, une fois de temps en temps, ça fait du bien au moral.

Mathieu
Membre

Dois je comprendre que les Canons sont du pour rejouer contre l’ASpartant?

Mathieu
Membre

Malheureusement, L’ASpartant sera en activité hivernale du 23 au 25 février! Donc indisponibles!