Sorcier assassin, Défi relevé!

demons-83Pour leur dernier défi de l’année, les Démons se farcirent les Ti-Casques. Un départ en lion fut la clé du succès pour la défense. L’attaque vida ensuite le terrain réalisant une offensive sans bavure.

Une foule de 34 000 personnes s’était réuni pour assister à cet avant-goût des séries. Atila Lehun brillait par son absence. Les fans remédièrent à la situation en lançant un énorme rocher à Frowin. Il tenta d’éviter le projectile, mais la pierre devina son geste et le suivit, clairement décidée à prendre la vie du trois-quart. Les Ti-Casques foncèrent sur les piliers des Démons déclenchant un bain de sang. Malheureusement, les morts ne saignent pas! Après quelques minutes, les vikings étaient retranché sur un flanc. La boule de feu démoniaque fracassa les rangs des vivants. Grim fut le plus gravement touché. Une fois l’incendie éteint, les assureurs de l’équipe le déclarèrent perte totale. Gustav tenait toujours debout, ballon sous le bras. Les chances de marquer était nulle. Il remit la balle à Roderick qui la catapulta dans une région du terrain inhabitée.

À la mi-temps, les Ti-Casques étaient déjà à court d’homme. Rupert Crakos envisagea l’abandon, mais réalisa l’opportunité de réaliser la séquence défensive la plus improbable de l’année. Un botté directement dans la foule et une blessure à Ragnar Poilu mirent rapidement fin aux espoirs défensifs nordiques. Malgré cela, les blitzeurs écrasèrent à répétition les revenants et les goules soudainement délaissé par leur coach. Avec 2 minutes à jouer, Dobby Doom franchit paisiblement la zone des buts. Roderick tenta un sprint désespéré contournant les Démons, mais Goulaga lui fit visiter le sol. Trop peu trop tard. Les Démons l’emportèrent 1-0.

Scotty était bien fier de ces joueurs. La violence aura été au rendez-vous avec 6 sorties pour les Démons qui en ont quand même subi 4. Après une enquête rapide (merci aux reprises vidéos!), les hautes sphères arbitraires auraient déterminé que le rocher meurtrier avait été lancé par le sorcier des Démons. Est-ce légal? Les fans Nordiques eux crurent que non! En s’enfuyant vers le bus de l’équipe, Dobby Doom découvrit qu’il était devenu plus rapide que les autres membres de l’équipe! Boudebouz n’eut pas la même chance! Il ne se rapporta jamais à l’équipe …

Sur ce, bon repêchage à tous!

Brainscan mutant

dieterÀ travers tout le monde civilisé, les percées du chaos amènent mort et terreur laissant derrière elles un silage de famines et de maladies. Les hommes tremblent, les femmes se cachent tandis que les soldats de l’ancien continent enfilent leur armure, serrent leurs armes et se préparent à affronter la noire horreur du Chaos.

Il n’y que dans les stades de Blood Bowl que les manifestations du Chaos sont accueillis  par les applaudissement de fans en folie, qui se préparent tous à admirer de fantastiques techniques de jeu, une orgie de tripes et de sang, et bien sûr, les dernières mutations à la mode.

La plupart des vedettes du Chaos sont des mutants, des joueurs ayant plus de membres, d’yeux et d’autres organes divers que de nature. Des grandes figures du passé, on se souviendra de Margoth Doomgrin, dont la tête avait une stupéfiante ressemblance  avec un ballon – sa mort, par décapitation , fut un peu sale, mais elle permit au Gouged Eye de marquer deux Touchdowns en une seule mise en jeu, Gaxov l’oeil, dont la propre transe hypnotique la conduisit à sa perte quand il se vit dans le miroir des Eagles, sur leur ligne de touche, et qu’il resta en contemplation jusqu’à la fin du match, et de Ruddog Ironhead, demeura le Blitzer vedette des All-Stars pendant trois saisons, jusqu’à ce que ses membres se grippent durant un match orageux les opposants aux Valkyries. 1

Percy, dormant a point fermé, ce mis a rêver à une éventuelle franchise formée uniquement de mutants ou bien de joueurs extraordinaires… Tel que fût les Chaos All-stars ou bien la Mongrel Horde, ces légendaires formations au couleurs écarlates ne servant qu’à différencier les victimes sur le terrains… ZZZZ… zzzz…. Une nouvelle équipe rose et verte, comme cela serait jolie… Un mélange hétéroclite de sueur, de peau verte et bleu, certains joueurs n’ayant même pas de race…. ZZZZ… zzzz…. Dieter Hammerslash, de quel race fait-t-il parti… probablement nous le saurons jamais.

1 Extrait : 1991 Blood Bowl Stars Players, Games Workshop Ltd, traduction Descartes.
Crédit Illustration : Pete Knifton

Une histoire de Blood Bowl

sauriens_cs6_final-corr-01-copy

Percy demanda a deux de ces joueurs recrues #12 Bosthax Xankei et #14 Nesh Kaemal de le rejoindre dans son bureau pour une petit mot d’encouragement.

« Vous savez Xankei et Kaemal, la violence est un mode de vie. Et le sport numéro de se mode de vie est le Blood Bowl. Lorsque vous avez quittés la douce contrée de Sagard, peut-être que vous compreniez pas que désormais, votre nouvelle vie serait sur le champ de bataille et sur le terrain de football. Blood Bowl est un sport de violence inégalée où la mort et le démembrement font partie du jeu. Règles – Quelles règles?»

Pause pour aspirez doucement une bouffée de cigare cuborcs… hummm… excellent…

« J’ai vu beaucoup de choses se produirent dans ma carrière de coach, et on m’en a rapportée aussi plusieurs. Et une histoire que l’on se plaît à raconter au country club est la suivante :

Vous n’avez pas vraiment joué à Blood Bowl jusqu’à ce que vous voyez de vos propres yeux, ceci :
• Un joueur tué par une pierre lancée au tout début de la partie (petit rire ironique…)
• Un joueur tué en mettant le paquet dans la zone d’en but
• Un joueur avec une tronçonneuse se tue, toujours spectaculaire la foule en raffole.
• Un troll mange un joueur de sa propre équipe avec le ballon
• Et dernier point, ils ne restent plus aucun joueurs sur le terrain, du moins debout.»

Percy éclata d’un rire quasi démoniaque et s’étouffa dans un nuage de boucane bleue.

#12 Bosthax Xankei et #14 Nesh Kaemal, ne suivait déjà plus l’histoire de leur coach depuis un bon moment. Regardant toutes deux une grosse mouche tournée autour du plafonnier. Peut-être est ce nouveau mal qui affecte la jeune génération, n’étant pas plus attentif à quoi que ce soit plus de 30 secondes… Probablement trop de tablette Iporcs. Ou bien, les skinks ne sont peut-être pas aussi une race avec qui avoir de longue conversation. Kss kss, Ssshhh, Ssss…

A+ les bloodbowlers…

likhornes-limouilou

komodo vs lykhornes

team                                       score                          sorties

komodo                                     3                                     2

lykhornes                                  2                                      3

ont veut remercier LUCIFER meme dans la defaite il a reussis 2 sorties pour un total de 26 cette saison merci car sans toi nous sommes frilleux hahha

Repêchage VIII

Le temps du Repêchage VIII est arrivé ! Comme vous devez maintenant le savoir, celui-ci se déroulera ce dimanche 20 août, 19h30, au QG de la Kasse Gueule.

La liste d’espoirs, à laquelle chacun d’entre vous (ou presque) a fait sa modeste contribution, a été générée. Vous pouvez la trouver ici. Les règlements relatifs au repêchage se trouvent ici.

Les coachs qui ne peuvent être présents peuvent envoyer au commissaire la liste d’espoirs qu’ils souhaiteraient repêcher. Le directeur de la Centrale de repêchage (Steeve) se fera un grand plaisir d’accéder à vos souhaits les plus chers le soir même de l’événement. À noter que si un coach omet de fournir sa liste à la Centrale de repêchage, la liste de la Centrale sera utilisée à la place.

Le rang de sélection du repêchage sera irrémédiablement fixé lundi le 14 août, vers 9h.

LE SOIR MÊME DE L’ÉVÉNEMENT

N’oubliez-pas d’emmener vos objets de la Kasse Gueule (dés pipés, parchemins de téléportation, dons à la fondation Charogne Stone, etc) ainsi que votre fiche d’équipe… car transiger des objets de la Kasse Gueule de même que de l’argent est permis (à confirmer) lors des échanges pré et post repêchage.

Comète Boréale : Racisme et sport

Le monde du blood bowl est entaché depuis des années par des débordements racistes que les arbitres peinent à réprimer et ce fut illustré de façon criante, dimanche soir, lors du lancement de la bière DoublePA « Par la bouche de mon canon! » au bar à charcuterie attenant au stade des Charcutiers.

comete-boreale-tweet

Les joueurs des Charcutiers, pour la plupart des Nains du Chaos, ont eu la surprise de voir un petit groupe d’Elfes Hauts prendre d’assaut le bar afin de leur lancer des bananes. Après l’altercation, Comète Boréale a expliqué qu’il ne servait à rien de s’énerver avec les provocations.

« Il vaut mieux rire de ces attardés chaotiques. On ne va pas réussir à changer ça, donc il faut prendre les choses en riant et se moquer d’eux », a-t-il déclaré aux médias en se félicitant au passage de l’apport énergétique du fruit.

L’initiative est rapidement devenue virale sur l’internet, où sont apparus des milliers de photos de partisans et de sportifs souvent montrés entrain de faire manger une banane à une peluche des Charcutiers.

Plusieurs politiciens ont salué le tweet de Comète Boréale, beaucoup y voyant une « affirmation forte et audacieuse » encourageant le racisme dans le milieu du blood bowl.

Depuis dimanche soir, des provocations de ce type surviennent pratiquement chaque heure. « C’est presque devenu une tradition », se félicite Comète Boréale, qui insiste sur la nécessité de continuer à lancer des « bananes éducatives » aux joueurs des Charcutiers afin de contribuer à leur faire comprendre le blood bowl.

Par la bouche de mon canon

Dimanche soir avait lieu le lancement d’une toute nouvelle bière au stade des Charcutiers du Sacré-Cœur. C’est dans le bar à charcuterie attenant au stade qu’avait lieu l’événement. Plusieurs fans et invités d’honneur étaient présents.

Cette DoublePA se nomme : Par la bouche de mon canon!

Ce nom a une double signification de l’avis des joueurs de l’équipe. Premièrement, cette bière reprend la célèbre phrase prononcée par Zzharg le Borgne « une figure emblématique des équipes naines du chaos » nous explique Utzkhali, le capitaine de l’équipe. Selon les historiens du Blood Bowl, cette fameuse maxime aurait été prononcée par Zzharg à un prince elfe haut venu le narguer avant une partie. Deuxièmement, l’organisation voulait une bière forte à caractère fougueux, qui peut frapper à tout moment. « C’est aussi pour rappeler notre manière de jouer » s’exprime Constant Boucher le coach en chef des Charcutiers.

Au niveau de la conception, ce tout nouveau breuvage a été brassé avec du houblon d’agriculteurs beaucerons (une fierté de Maxim Bernier, faut-il le rappeler?). « L’eau que nous avons utilisée provient d’une rivière de la ville de Québec, peu connue par le grand publique, il s’agit de la Kabir Kouba. Pour la plupart des gens ce nom ne veut rien dire, encore moins si vous êtes amateur de Blood Bowl! » s’esclaffe Warzak.

La bière a été commandée à la microbrasserie Brasseurs Sur Demande qui en est à sa deuxième année d’existence. Rappelons que cette brasserie se spécialise dans le brassage de bière pour des événements spéciaux.

Ce fut une belle soirée hier, dimanche, pour les amateurs de bière, des Charcutiers, de Blood Bowl en général. Il faudrait être complètement aveugle pour ne pas voir le lien qu’il y a entre cette sortie médiatique de l’organisation du Sacré-Cœur et le match à venir ce mercredi soir contre les Rapides de… Kabir Kouba!

les Templiers défient les Rapides

Ce défi est en vigueur jusqu’au 2 septembre inclusivement

templiers« Nous désirons tester vos capacités et il n’y a pas d’échappatoire honorable à un défi de ligue. Nous nous verrons sur le terrain! »

separation

sceau-commissaireDÉFIS DE LIGUE
Toute communication entre les deux coachs relative à l’arrangement de ce match doit être faite dans la section commentaires de cet article. Un coach ne peut défier ou être défié à nouveau tant qu’un défi qui le concerne n’est pas résolu. Un coach qui reçoit un défi doit y répondre en deux semaines maximum de l’une des trois manières décrites ci-dessous :
Acceptation: le coach défié peut accepter le match qui doit être joué en un maximum de 4 semaines à partir de la date de publication du défi. Un défi accepté mais qui failli à être joué en un maximum de 4 semaines est arbitré par le commissaire (défi annulé, défaite ou victoire par défaut par un pointage de 2 à 0).
Refus: Le coach défié peut refuser de jouer le match. Cela compte comme une victoire de 2 à 0 pour le coach qui a lancé le défi et une défaite 2 à 0 pour le coach qui a refusé le match. Les points d’expérience, l’argent et la popularité des deux équipes restent inchangés.
Remplacement: le coach défié peut demander à n’importe quel autre coach de sa ligue de jouer à sa place, pourvu que celui-ci accepte. Le coach remplaçant doit participer à la ligue et ne pas avoir encore joué contre le coach qui a lancé le défi. Celui-ci doit jouer contre le remplaçant à l’intérieur de 4 semaines à partir du moment de la publication du défi, sinon on considère qu’il a perdu le match 2 à 0.